Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/10/2012

Périphérie : la paix ou non ?

Pierre-Olivier de Broux, facultés universitaires Saint-Louis, Wezembeek-Oppem, Rhode, Linkebeek, Crainhem, Wemmel, Drogenbos, élections communales   Pierre-Olivier de Broux, qui enseigne le droit constitutionnel aux facultés universitaires Saint-Louis, suivra à double titre les résultats des communales dans la périphérie : comme expert mais aussi comme citoyen de Wezembeek-Oppem.

Lire la suite

25/07/2012

Wezembeek-Oppem: Nouvelle défection au cdH à cause du décret inscription

pict_435441.jpg

Il y a tout juste une semaine, Lalibre.be annonçait que l’échevine et conseillère provinciale Eléonore de Bergeyck claquait la porte du cdH à cause du décret inscription et de ses conséquences pour les élèves de la périphérie. Ce mercredi, c’est Francis Mulders, un autre élu de Wezembeek-Oppem (CPAS) qui annonce son départ du parti pour la même raison et – ici aussi – sans langue de bois.

Lire la suite

20/07/2012

Wezembeek-Oppem: Défection au CDH

pict_434306.gif

Le décret inscriptions n’aura finalement pas été digéré par Eléonore de Bergeyck, échevine CDH de Wezembeek-Oppem, commune à facilités de la périphérie bruxelloise. Elle vient de claquer la porte du parti. Rappel, il y a quelques semaines, une série d’élus humanistes de la périphérie avaient manifesté leur inquiétude quant aux conséquences du décret pour les enfants de leurs communes qui ne disposent pas sur leur territoire d’écoles secondaires francophones. Ils allaient jusqu’à réclamer l’abrogation du décret. Compte tenu des critères géographiques de la formule, ces enfants étaient discriminés négativement s’ils souhaitaient profiter de l’enseignement francophone bruxellois, selon eux.

Lire la suite

19/07/2012

Wezembeek-Oppem: Union des Francophones, Petit tire et van Hoobrouck pousse

wezembeek-oppem,uf,union des francophones,petit,van hoobrouckComme pressenti depuis de nombreux mois, le bourgmestre libéral non-nommé de la commune à facilités de Wezembeek-Oppem, François van Hoobrouck, ne tirera pas la liste d’Union des Francophones (UF) dans sa commune. Celle-ci sera emmenée par le MR Frédéric Petit.

François van Hoobrouck a été le bourgmestre en titre de la commune de 1995 à 2006. Depuis, il est candidat bourgmestre, mais non-nommé à la suite du refus des autorités flamandes de lui accorder ce mandat officiellement.

Frédéric Petit est échevin de l’Urbanisme, de l’Environnement et des Finances depuis 2007. Il s’est aussi fait connaître dans le dossier des nuisances dues au trafic aérien de et vers l’aéroport national en tant que représentant de l’association de riverains de la périphérie Est de l’aéroport. Lors du dernier scrutin, la liste d’Union des Francophones (UF) avait décroché 18 des 23 sièges du conseil communal.

Belga

13/01/2012

Les bourgmestres non-nommés ne baissent pas les armes

pict_392742.jpg

Les bourgmestres non-nommés souhaitent que le Conseil de l'Europe vérifie si la charte européenne sur l'autonomie locale est respectée.

Les bourgmestres non-nommés des communes à facilités de Linkebeek, Crainhem et Wezembeek-Oppem demandent au Conseil de l'Europe de procéder à un monitoring de la démocratie locale en Belgique. Ils souhaitent que cette instance vérifie si la charte européenne sur l'autonomie locale est respectée, en particulier en ce qui concerne le refus persistant de leur nomination par la Flandre.

Lire la suite

07/09/2011

En 30 ans, le paysage politique dans la périphérie s'est polarisé

pict_355119.jpg

L'essor des listes francophones dans la périphérie bruxelloise s'est produit au détriment des listes bilingues, relève une enquête réalisée par le Centre d'études Vives de la KULeuven, qui met également en exergue les évolutions différentes des listes entre les 6 communes à facilités et les 13 autres communes de la périphérie. L'étude se concentre sur ce qui est considéré en Flandre comme le "Vlaamse Rand" (périphérie flamande), c'est-à-dire les 19 communes qui forment la première couronne autour de Bruxelles. Dans cette région, vit une majorité flamande à côté d'une minorité francophone très significative.

Lire la suite