Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/09/2012

Montigny-le-Tilleul: Gaëlle Remacle, 20 ans et déjà en politique

montigny-le-tilleul,véronique cornet,gaëlle remacle,mr,charleroiÉtudiante en 3e année de droit, Gaëlle Remacle fait partie des nouvelles recrues de la bourgmestre de Montigny-le-Tilleul, Véronique Cornet (MR), en vue du prochain scrutin électoral.

Âgée de seulement 20 ans, la jeune Montagnarde se trouve à la 9e place de la liste des libéraux. Pour elle, le choix de se lancer en politique s’est effectué tout naturellement. “Je suis en train de me spécialiser en sciences politiques et en droit public ”, explique-t-elle. “La question politique et l’avenir de ma commune ont toujours fait partie de mes centres d’intérêt.”

Lire la suite

17/09/2012

Montigny-Le-Tilleul: Poursuivre les projets, ensemble, pour le cdH

Corbisier.jpgTête de liste CDH, et actuellement première échevine, Anne-Marie Corbisier définit en quelques mots le travail à accomplir pendant la législature qui commence : “ Nous avons encore du pain sur la planche, il s’agit de prolonger ce qui a été entamé ”. Elle évoque ainsi le nécessaire plan de mobilité, mais aussi la réhabilitation des logements, et la nécessité de pratiquer un relevé des venelles, qui fasse partie des mesures de préservation de la commune. Poursuite du travail accompli, encore, pour ce qui regarde l’audit énergétique.

Lire la suite

15/09/2012

Montigny-le-Tilleul: “Le travail est accompli à 95 %” d'après Cornet

veronique,cornet,montigny-le-tilleul,communales,anne-marie corbisierUn peu plus de 10.000 habitants et la réputation non usurpée d’être une des communes les mieux portantes, financièrement, de la région de Charleroi. C’est l’image de Montigny-le-Tilleul, administrée depuis six ans par une majorité MR-cdH, après l’avoir été par une coalition MR-PS, la constante étant la forte représentation du MR, de génération en génération. Députée-bourgmestre, Véronique Cornet estime que les 95 % du contenu de la déclaration de politique générale ont été accomplis.

Ainsi, de l’audit énergétique demandé à l’époque, et dont la concrétisation la plus évidente, dit la bourgmestre, est le nouvel Hôtel de ville (coût 7 millions), en train de sortir de terre, subsidié à hauteur de 4,7 millions, et qui a bénéficié de d’investissements basés sur ces économies d’énergie. Énergie encore, pour la toiture et les châssis du Foyer culturel, et travaux d’importance avec la réfection totale des rues de Marchienne et du Fer à cheval, notamment.

Lire la suite