Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/10/2012

Huy: Il y a Pire…

pire.jpg

A Huy, il y a eu jadis un père Pire qui reçut le Prix Nobel de la paix. Il y en a un autre aujourd’hui qui doit, lui, espérer qu’on va créer un Nobel de l’humour à son intention. En affichant pour slogan, sur ses affiches, "Voter Pire, c’est Mieux", le député provincial sortant (et bientôt rentrant) fait en tout cas preuve de détachement.

Lire la suite

10:54 Publié dans Buzz, Liège | Tags : huy, pire, avenir, mr, buzz | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

01/10/2012

Louvain-la-Neuve : Un nouveau type de gouvernance

cédric du monceau,avenir,cédric du monceau,louvain-la-neuve,élections communalesLe “Vivre ensemble” est le fil conducteur du programme de la liste Avenir (cinq élus ICH sortants : deux échevins, une présidente du CPAS et deux conseillères communales) dont le chef de file est l’échevin sortant Cédric du Monceau.

Le programme de la liste Avenir se décline autour de neuf thèmes dont le premier concerne une ville dynamique. “La ville doit être le catalyseur des initiatives”, estime Avenir qui prône aussi “un aménagement du territoire intelligent et une urbanisation maîtrisée, en assurant un cadre de vie harmonieux qui prend en compte la mobilité”.

Une politique active du logement doit passer par des partenariats publics-privés novateurs, sans oublier la nécessité de décongestionner le Cœur d’Ottignies et la gare. Avenir revendique une administration communale de qualité au service des habitants, des finances publiques saines et des impôts modérés, sans oublier la nécessité de garder un petit commerce et un artisanat vivant à côté des grands employeurs.

Lire la suite

15/09/2012

Ottignies: Avenir accueille un FDF

ottignies,avenir,fdf,communales,cédric du monceau,jacques otlet“Présenter le paysage ottintois comme un combat des chefs entre l’actuel bourgmestre Jean-Luc Roland et l’actuel chef de file de l’opposition, Jacques Otlet, c’est malhonnête, indique d’entrée Cédric du Monceau, chef de file de la liste Avenir qui compte notamment des candidats CDH (pour moitié), mais aussi d’autres candidats d’horizons politiques divers. On serait face à ce duel, si nous avions opté pour un cartel, or nous avons refusé une liste unique au profit d’une alliance (Ecolo, CDH, PS). Et présenter la situation comme un duel revient à nier la présence du CDH et du PS et à renforcer la position de l’actuel bourgmestre. Il n’y a pas qu’une seule alternative, tout le monde peut être élu bourgmestre. Je me positionne d’ailleurs comme candidat.”

Lire la suite

27/06/2012

Chaumont-Gistoux: ARC se veut rassembleur

ARC. Trois lettres qui, en 2006, signifiaient Avenir et renouveau communal. Six ans plus tard, le groupe remettra le couvert lors des élections du 14 octobre avec un sigle inchangé mais dont le R sera synonyme de rassemblement. "Une équipe plurielle avec des personnalités d’horizons différents et de convictions variées, des gens dynamiques, intègres, au-dessus des conflits d’intérêts, engagés " estime Luc Decorte, bourgmestre et à nouveau tête de liste ARC où se retrouvent notamment Bérangère Aubecq et David Frits, actuels conseillers communaux UC mais plus l’échevin Philippe Mignon. Le but : "La majorité absolue, bien sûr !"

G.H.

 

Walhain: Avenir Communal veut revenir aux affaires

Avenir communal vient de présenter ses dix-sept candidats pour les élections du 14 octobre prochain.

"Bien que nous soyons dans l’opposition, ça a été très facile, note Catherine Gérardy, actuelle conseillère, qui occupera la deuxième place. Peut-être parce que nous sommes des personnes d’écoute et de respect, parce que nous avons un idéal politique."

Pour porter le futur programme : une équipe qui se veut pluraliste et où les compétences sont mises en avant. Après bientôt six ans dans la minorité, AC veut revenir aux affaires. Avec qui ? "Je crois que certains d’entre nous auront du mal à composer avec Ecolo", avoue André Lengelé, ancien échevin et tête de liste pour la première fois. Et Catherine Gérardy de compléter : "Avec Wal 1, par contre, il n’y aurait pas de problème. Laurence Smets (NdlR : bourgmestre de Walhain) a une conception de la gestion qui n’est pas incompatible avec la mienne." L’appel du pied est évident de la part d’un groupe qui a toujours été associé au pouvoir entre la fusion des communes et le scrutin de 2006.

G.H.

26/06/2012

Ottignies-LLN: Avenir, nouveau nom d’ICH

A Ottignies, la liste Avenir - le nouveau nom d’ICH - a été présentée samedi matin. Les places ne sont pas encore définies, à part le trio de tête, composé de Cédric du Monceau, Jeanne-Marie Oleffe et Benoît Jacob, et il manque encore deux candidates d’ouverture. Le chef de file souhaite une liste d’ouverture pour "préparer l’Avenir d’Ottignies-LLN". Avec moins de 50 % des candidats qui sont membres du CDH et des candidats qui appartiennent à d’autres partis, la liste Avenir compte aussi plus d’un tiers des candidats qui sont de LLN, sans compter ceux qui y travaillent. L’équipe mise sur des jeunes qui seront parrainés par les anciens : 8 candidats ont moins de 35 ans et parmi eux, 5 ont moins de 28 ans.

L.Dm, Sau.L. et S.E.

15/06/2012

Bastogne: "La fédération PS ne soutiendra aucune liste"

Le PS ne partira pas avec le CDH en octobre prochain. La Fédération luxembourgeoise du parti socialiste a, en effet, mis un terme aux discussions avec Benoît Lutgen.

Selon Philippe Courard, les négociations ont capoté à cause de "l’attitude immature de certains sur le plan politique et les sorties intempestives dans la presse."

Lire la suite

19/05/2012

Bastogne: Rififi au PS

Michel Manant et Thierry Fosséprez, président et secrétaire de la section du PS à Bastogne, viennent d’annoncer qu’ils démissionnaient de leurs fonctions. "En décembre 2011, notre groupe a reçu l’ordre de quitter le groupe Avenir dont nous faisions partie depuis 12 ans et de rejoindre séance tenante le groupe Etre, rappellent-ils. Malgré la promesse d’être informés des suites des pourparlers entre LE président du PS Luxembourgeois et LE Président du CDH, le comité PS n’est toujours pas averti d’éventuels accords fermes."

Lire la suite