Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/10/2012

Schaerbeek: Divergences Ecolo sur la distance à avoir avec le PS

Huytebroeck.gif

Crêpage de chignons à Ecolo ? L’histoire met face à face Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise et candidate déclarée au poste de bourgmestre à Forest, et Isabelle Durant, députée européenne et tête de liste Ecolo à Schaerbeek. L’une et l’autre se connaissent très bien. Evelyne Huytebroeck était secrétaire fédérale du parti quand Isabelle Durant était ministre fédérale de la Mobilité. Et Isabelle Durant a succédé à Evelyne Huytebroeck quand cette dernière est devenue ministre régionale de l’Environnement. C’est dire si leur chemin s’est souvent croisé.

Lire la suite

Provinciales: Focus sur le Luxembourg

provinciales, luxembourg, focusEn Luxembourg, l’institution provinciale constitue toujours un enjeu électoral important. Dans le sud du pays, on défend bec et ongles ce niveau de pouvoir que beaucoup aimeraient voir disparaître. La récente réforme, qui réduit le nombre de députés de 6 à 4 et celui de conseillers de 56 à 37, pourrait toutefois faire bouger les lignes actuelles. De la à mettre à mal la coalition CDH-PS en place ?

Lire la suite

Provinciales: L'autre scrution local

provinciales,scrutin,désinteret,pourquoi,élections

On l’oublie, comme à chaque fois, mais les élections locales ne sont pas seulement communales. Elles sont aussi provinciales, sur un territoire plus étendu mais encore proche. Enfin, d’une proximité relative. Le scrutin provincial éprouve décidément bien des difficultés à se faire un rien entendre dans le flot de salive, d’encre et de messages virtuels qui nourrit le 14 octobre communal. Tout comme il passait totalement inaperçu lorsqu’il était jumelé, jusqu’à 1988, avec les élections législatives renouvelant Chambre et Sénat…

Pourquoi, ce désintérêt irréductible, sinon croissant ?

Lire la suite

04/10/2012

Flandre: La politique locale reste un bastion masculin

flandre.jpg

Selon une étude du Centre de politologie de la KUL, la politique locale reste un bastion masculin en Flandre: seulement 21% des têtes de listes sont des femmes et le nombre de femmes bourgmestres ne devrait pas augmenter de façon significative après les élections du 14 octobre.

Lire la suite

Quels enjeux pour le scrutin provincial en Flandre?

provinciales,flandre,scrutin,enjeux

Tout comme pour le scrutin communal, la N-VA tentera de profiter de son succès aux législatives de 2010 et de son hégémonie dans les sondages pour concrétiser dans les urnes du 14 octobre un succès provincial au nord du pays. Actuellement, le CD&V et le sp.a sont présents dans toutes les majorités provinciales, et l'Open Vld dans quatre sur cinq.

Lire la suite

Rhode-Saint-Genèse: Herman Van Rompuy est, lui aussi, très irrité

Nous avons publié (LLB 2/9) une photo du président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, en compagnie de sa femme, Geertrui Windels, qui conduit la liste flamande Respect à Rhode-Saint-Genèse. Une photo prise lors du marché annuel de Rhode.

Lire la suite

Hams-sur-Heure/Nalinnes: L’autre "social" du Neuilly carolo

hamsurheure.jpg

Je ne fais pas de l’antisocial. Simplement, je fais du social autrement." Le député MR Yves Binon, dans son bureau de bourgmestre de Ham-sur-Heure/Nalinnes, l’avance avec un sourire faussement modeste. D’année en année, sa commune est en compétition avec sa voisine, Montigny-le-Tilleul, également gérée par une coalition MR-CDH, au hit-parade des communes les plus riches de Wallonie.

Lire la suite

Charleroi: Marine Le Pen déboutée

LEPEN4.gifAlors qu'elle avait eu gain de cause à Namur, Marine Le Pen, présidente du FN français, a été déboutée par le tribunal des référés de Charleroi dans son action contre les listes frontistes de l'arrondissement carolo.

La présidente du tribunal ne juge pas le fond du dossier mais estime qu'il existe un défaut d'urgence, les listes étant déjà déposées. Lors de l'audience de ce mardi, Me Ghislain Dubois, conseil de Marine Le Pen, s'était basé sur plusieurs décisions judiciaires donnant raison à la présidente du Front National français portant sur l'utilisation du sigle FN ou de son nom de famille comme appellation de listes communales.Me Dubois réclamait le retrait de ces listes et une astreinte de 10.000 euros par jour de retard et par acte, à l'encontre de leurs dépositaires. Salvatore Nicotra, candidat à Fleurus sur la liste LEPEN, estimait la citation non-fondée.

Lire la suite

BUZZ: Le blues d'un echte Brusselse ket

blues.jpg

"A Bruxelles dire que tout va mal, ca s'rait exagérer

d'là à dire 'tout va bien' faut pas déconner!"

Didrik de Schaetzen a le blues. Le "blues du Bruxellois", déçu par le bilan de la majorité PS en place. Candidat MR à Bruxelles-ville, celui qui pointe à la 33è place de la liste libérale le fait savoir en musique.

Dans sa ligne de mire : l'"administration kafkaïenne" d'un Freddy Thielemans "sympa mais à l'air fatigué" qu'il appelle, "m...", à "se réveiller" !

Cet "echte Brusselse ket", comme il se qualifie, entend redonner à l'Europe, à ses richesses culturelles et à ses diversités linguistiques, une place de choix.

Et puis, si tout ça ne marche pas, il se sera au moins "bien amusé" et se sera trouvé un plan B :

"Je sens qu'je vais m'recycler

en chanteur de charme, cabaretier ou bien ce c'rait sympa:

je s'rais la version bruxelloise de Lady Gaga!"

On sait comme ce genre d'initiative s'avère risquée et peut vite être tournée en dérision. Pourtant, cette fois-ci, qu'on adhère ou pas au point de vue de son interprète, son blues se laisse écouter !

Linkebeek: En campagne avec Damien Thiéry

damienthiery.jpg

Linkebeek. Ses rues pavées, ses airs de village bucolique, sa gare, son église et son bourgmestre non nommé dont la seule évocation suffit à faire bouillir le sang de tout ceux qui rêvent d’un ring en jaune et noir, débarrassé de ses "arrogants fransquillons".

Lire la suite

Les élus ont des fichiers secrets sur leur "clientèle"

élus, militants, clientélismeRedevables.
A côté du personnel politique et des militants convaincus, on trouve aussi tous les gens redevables pour des services clientélistes. Tous ceux pour qui un parti, un élu, est intervenu pour les aider à trouver un emploi ou un logement social.

"Les bourgmestres, les échevins, ont chacun des fichiers secrets baptisés "Emploi" ou baptisés "Logement" qu’ils gardent jalousement et qu’ils ne partagent pas, affirme cet observateur de la vie politique. Ils y reprennent les listings de noms de personnes qui ont été aidées et qu’ils vont donc solliciter pendant la campagne. On leur rappelle le service rendu par courrier ou par mail et on les invite à voter pour tel candidat ou telle formation. Ou on les invite à mettre une affiche à leur fenêtre, à donner un coup de main pendant la campagne. Par exemple, en contactant des gens de leur entourage et en leur transmettant un mail électoral. La mobilisation des personnes redevables varie d’un parti à l’autre.
Le PS par exemple a une capacité de mobilisation des "redevables" plus forte que les autres partis.
C’est lié à la bonne organisation du parti et à sa présence quasi permanente au pouvoir".

F. C.

Photo: bauweraerts

Plongée au cœur des marchés : le MR prend des coups

marche.jpg

Un marché n’est pas l’autre...
Lors d’une campagne électorale, les marchés, c’est assez éprouvant pour les élus comme pour le cortège de collaborateurs qui doit suivre Une éminence grise libérale témoigne : "Au MR, malgré l’étiquette plus bourgeoise du parti, certains élus veulent absolument faire campagne sur le marché de leur commune ou sur les marchés du district provincial. Nous, on doit suivre avec T-shirt et casquettes du parti ces élus qui ont l’anxiété de serrer les mains de tous les électeurs potentiels de leur commune Mais socioéconomiquement, les gens que l’on trouve sur les marchés ne sont pas forcément du même monde que nous : ils nous regardent parfois arpenter le marché comme si c’était Arnaud Lagardère qui venait de débarquer en hélico... C’est très vrai à Charleroi, par exemple, où les libéraux encaissent carrément des insultes".

Ça varie aussi selon les communes évidemment "Sur le marché de Waterloo, là où le poulet bio est à 25 euros, le MR passe déjà nettement mieux... A Charleroi, sur les marchés, on s’adresse à des gens qui n’ont tout simplement pas les moyens d’aller faire leurs courses en grandes surfaces Mais le sommet de l’hostilité, on l’a connu en 2010. A ce moment, c’était pour tous les partis en raison de l’antipolitisme lié à la crise communautaire."

F. C.

De Wever: "On n'est pas loin d'une révolte démocratique en Flandre"

Dewever.gifInterrogé par l'Agence France Presse, Bart De Wever estime que la tension entre la Flandre (nord) et la Wallonie (sud) n'est pas "tenable".

Comment analysez vous la situation politique actuelle de la Belgique?

"La Belgique est un addition de deux démocraties. Nous avons une démocratie totalement scindée: il n'y a pas de langue nationale, de journaux nationaux, de partis nationaux. Il y a seulement une démocratie flamande et une démocratie francophone. Cela n'existe nulle part ailleurs. L'une de ces démocratie, francophone, est dominée par la gauche, et l'autre, la flamande, est de plus en plus dominée par la N-VA (Nouvelle alliance flamande), qui est un parti de centre-droit.

Lire la suite

09:53 Publié dans Flandre | Tags : bart de wever, interview, afp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

La boule de cristal des préaccords : qui surcolle qui ?

collage.jpgDevinettes. Les partis nient en général avoir noué ou vouloir nouer des alliances avant les élections. Pour les électeurs soucieux de transparence, voici un petit truc pour connaître les affinités préélectorales lors des scrutins locaux : il suffit de regarder, sur les panneaux électoraux, quels sont les partis qui évitent scrupuleusement de "surcoller" une autre formation.

"Coller des affiches, ça, c’est le plus épuisant, confie l’un de nos "obligés" de la campagne. Il faut coller, recoller, surcoller Les affiches de campagne, c’est la vraie boule de cristal pour connaître les alliances préelectorales : les partis qui ont une alliance locale ne surcollent jamais leur futur partenaire. On reçoit des consignes comme cela quand on va coller sur le terrain "

F. C.

Les "esclaves" de la campagne

photo: Alexis Haulot

Accompagnant le sourire Colgate des candidats locaux qui font actuellement le porte-à-porte ou les marchés, se pressent des cohortes de petits collaborateurs politiques. Porteurs de serviettes, distributeurs de tracts ambulants, ils ne pensaient pas avoir signé pour ça lorsqu’ils sont devenus cabinettards ou encore attachés parlementaires Ce sont les "obligés" de la campagne électorale, ceux qu’on ne voit pas, qui ne se présentent pas, mais sans qui les partis politiques ne seraient qu’une coquille bien vide en temps d’élections.

Lire la suite

03/10/2012

Des cours de danse du ventre gratuits? Elisez-la

danseduventre.jpg

Une candidate louvaniste CD&V aux élections communales s'est engagée, parmi d'autres choses, à offrir... des cours de danse du ventre gratuits en cas d'élection le 14 octobre. "L'extrême droite s'en prend aux musulmans et aux personnes étrangères et d'origine étrangère avec des caricatures et des stéréotypes. Ainsi soutiennent-ils que les personnes dont les parents sont d'origine non-Européenne ne peuvent jamais constituer un enrichissement pour la culture flamande. Je veux prouver le contraire", affirme Evin Aydogan, d'origine kurde.

Mettant en avant le slogan de campagne du CD&V, "Iedereen inbegrepen" (Tout le monde inclus), Evin Aydogan souhaite en premier lieu mettre en oeuvre des projets encourageant l'intégration.

Belga

Beersel:Des arbres contre des tracts francophones, voici le deal de la N-VA

pict_449216.jpgLa N-VA de Beersel a donné mercredi un tour... écologique à son combat pour préserver le caractère flamand de la périphérie bruxelloise. La section locale du parti nationaliste promet en effet de planter un arbre à chaque fois que 50 tracts électoraux en français de l'Union des Francophones (UF) seront rapportés au domicile de sa tête de liste, le député Ben Weyts.

Lire la suite

16:42 Publié dans Flandre | Tags : flandre, beersel, arbre, n-va, tracts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Schaerbeek: Coteaux-Josaphat, un quartier durable

pict_449138.gifCe mardi 2 octobre, la commune de Schaerbeek présentait son projet de rénovation du quartier Coteaux-Josaphat. Les travaux, qui vont coûter 15 millions d’euro, seront financés en grande partie par le Contrat de quartier durable. Ce dernier est une initiative de la Région bruxelloise en vue de renforcer les quartiers fragilisés et améliorer la qualité de vie des riverains. La Région travaille de concert avec les communes et les associations de quartier pour apporter des améliorations nécessaires sur le plan du logement, des espaces publics, des équipements et des activités économiques et amener un meilleur environnement.

Lire la suite

A Anvers, en néerlandais et en turc

anvers, meyrem almaci, groen

Le soleil est généreux ce vendredi à Anvers. Meyrem Almaci lutte pourtant contre la fièvre. " Je ne suis pas en forme ", s’excuse-t-elle. La tête de liste Groen à Anvers a déjà beaucoup donné dans la campagne. Mais elle sait qu’elle n’aura pas l’occasion de se reposer d’ici le 14 octobre. Son agenda n’a plus le moindre blanc. Même les jours du week-end sont chargés comme l’autoroute du soleil un samedi du mois de juillet. Surtout ceux-là d’ailleurs. Ce sont les jours où les gens sont les plus accessibles, les jours de marché, de brocante, de manifestation. De débats télévisés aussi. Meyrem Almaci a d’ailleurs prévu de consacrer une partie de son après-midi à préparer le débat auquel elle devra participer le lundi suivant avec les autres têtes de série dans la métropole anversoise.

Lire la suite

10:59 Publié dans Flandre | Tags : anvers, meyrem almaci, groen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Milquet est agacée par le PS...

pict_449120.jpgJoëlle Milquet (CDH) s’impatiente et l’a fait savoir au Premier ministre Elio Di Rupo Impatiente à quel sujet ? Le report systématique d’un dossier gouvernemental auquel la ministre de l’Intérieur tient particulièrement à quelques jours des élections locales : celui de la réforme des sanctions administratives communales visant à lutter contre les incivilités. Le thème est médiatiquement très porteur. Trop, sans doute...

Lire la suite

Charleroi: Magnette, Chastel, Parmentier et Salvi répondent à vos questions

charleroi,live,magnette,salvi,chastel,parmentier

Après avoir été à la rencontre des têtes de liste à Namur (voir le résumé ici) et à Liège (voir le résumé ici), LaLibre.be s'est rendue cette fois à Charleroi.

Ce mercredi, l'un de nos journalistes était en direct de l'Hôtel de Ville carolo pour vous permettre de poser toutes vos questions aux têtes de liste des quatre principaux partis. Les candidats y ont répondu en direct vidéo et via notre 'chat'.

Lire la suite

Woluwe-Saint-Pierre: les têtes de liste ont répondu à vos questions

Woluwe-Saint-Pierre---Mercredi-3.jpg

Depuis ce lundi, et jusqu'au 12 octobre, LaLibre.be vous propose de chatter chaque jour avec les hommes politiques d'une commune particulière de Wallonie ou de Bruxelles.

Lire la suite

Ces politiques qui captent des voix sur Facebook

politiques, facebook, communales

Quels scores réalisent nos femmes et hommes politiques sur Facebook ? Sur ce terrain virtuel où se place désormais une partie du combat électoral, les résultats sont très inégaux et il y a d’évidence pas mal de travail à faire, à en croire une analyse effectuée pour "La Libre" par le groupe d’agences belges Social Lab Group, grâce à son outil spécialisé Page Karma.

Un outil qui mesure différents aspects des pages Facebook dont, avant tout, bien entendu, le nombre de fans. Et ici, la grosse surprise, c’est la tête de liste des 90 femmes et hommes politiques belges présents sur le réseau social durant le mois de septembre, qui n’est autre que le défunt ténor PS de la politique wallonne, Michel Daerden. Ce dernier conserve 84716 fans, loin devant le Premier ministre, Elio Di Rupo, et le président de la N-VA, Bart De Wever avec respectivement 43497 et 24921 fans.

Rudy Demotte (12085 fans) et Paul Magnette (10706 fans) ferment la marche du Top 5, expliquent les experts de Social Lab. Un Top 5 très francophone où ne figure aucune dame. Pourtant, en termes de visibilité, ces dernières gagneraient à rouler des mécaniques virtuelles.

Lire la suite

09:11 Publié dans Buzz | Tags : politiques, facebook, communales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

02/10/2012

Le ton monte entre la RTBF et Modrikamen

Modrikamen.gif

C’est un président du Parti Populaire déterminé qui nous a contactés ce mardi matin pour dénoncer les méthodes de la RTBF : « Depuis la décision du tribunal, la RTBF n’a rien changé à son dispositif électoral alors qu'elle prétend s'ouvrir au pluralisme. Nous avons droit à 5 minutes de parole dans un débat radio sur 25h de programmation radio et télé. Leur prétendue ‘ouverture’ aux nouveaux partis est un mensonge complet ! ».

Lire la suite

Marine Le Pen obtient gain de cause contre deux listes LEPEN

Marine Le Pen, LEPEN, Sambreville, Gembloux, justice, élections communalesLa présidente du Front national (FN) français, Marine Le Pen, a obtenu gain de cause mardi en référé à Namur contre des candidats de listes "LEPEN" à Sambreville et Gembloux, le juge ayant reconnu que ce nom a été utilisé sans le consentement de l'intéressée. Ces candidats aux communales du 14 octobre devront payer 2.500 euros par jour de retard dans le changement de nom ou le retrait des listes, a ordonné le tribunal des référés de Namur, saisi par Mme Le Pen. "A priori, on va maintenant vers la suppression de toutes les listes qui ont les initiales du parti de ma cliente et, a fortiori, son nom de famille, dans leur nom", a indiqué Me Ghislain Dubois, avocat de Marine Le Pen. "Le Front National français, créé en 1972, possède une antériorité et une renommée notoire face au FN belge. Les Belges essaient de s'accaparer la notoriété de cette marque", a-t-il commenté.

Lire la suite