Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/07/2012

Schaerbeek: Clerfayt, tête de liste

pict_391053.gifComme annoncé depuis le printemps dernier, la Liste du Bourgmestre Bernard Clerfayt de Schaerbeek sera composée de FDF, de libéraux et d’indépendants.

Derrière Bernard Clerfayt et Cécile Jodogne, les chefs de file des Libéraux schaerbeekois, les échevins Bernard Guillaume et Etienne Noël, feront partie du quatuor de tête, devant les échevins des Sports Saït Köse, et de la Propreté publique Michel De Herde. Malgré la scission du MR entre les ailes libérales et FDF, ils ont fait le choix, comme une majorité de la section libérale locale de se présenter sur la liste de leur bourgmestre FDF. La liste de 47 candidats est quasi complète. Le nom de la personne appelée à la pousser sera connu ultérieurement.

Belga

 

02/07/2012

Watermael-Boitsfort: Tout en sobriété

Martine-Payfa.jpgWatermael-Boitsfort est une commune assez particulière. Alors qu’elle abrite sur son territoire des personnes relativement aisées, la commune est pour sa part sans le sou, conséquence d’une gestion hasardeuse. Par ailleurs, c’est la seule commune de la Région qui a perdu des habitants pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, la situation s’est stabilisée, même si la verte commune est loin de vivre dans l’angoisse du boom démographique. Quoi qu’il en soit, la majorité FDF-MR-Écolo, emmenée par Martine Payfa (FDF), a consenti de nombreux effort pour se rapprocher de l’équilibre budgétaire et cela donc au détriment d’investissements parfois nécessaires.

Lire la suite

30/06/2012

Uccle: Reynders: “Le PS, premier parti confessionnel…”

uccle,reynders,mr

Fraîchement débarqué en terre uccloise, le ministre des Affaires étrangères n’a pas perdu de temps. Rencontre avec un Didier Reynders (MR) qui, à Bruxelles, a la ferme intention de donner de la voix.

Lire la suite

17:01 Publié dans Bruxelles (19) | Tags : uccle, reynders, mr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Schaerbeek: Un candidat CDH fait campagne en turc

schaerbeek,cdh,sag,grimberghsPas un seul mot de français dans le tract de Seydi Sag, 9e candidat de la liste CDH de Schaerbeek tirée par Denis Grimberghs. A moins de quatre mois des élections communales, de nombreux candidats font activement campagne en distribuant notamment des toutes-boîtes. Il s’agit ici du premier tract unilingue en turc de la campagne. D’autres suivront sûrement

Watermael-Boistfort: Trois Ecolo pour un mayorat

Tout est ouvert! C’est un peu le mot d’ordre pour le prochain scrutin communal à Watermael-Boistfort puisque plusieurs forces politiques de même importance pourraient émerger pour prendre la main lors de la prochaine législature. Tout est ouvert, ou "tout vert", ricane le co-président d’Ecolo Olivier Deleuze, Boitfortois de longue date et dernier sur la liste de son parti.

Il est vrai que cette jolie commune du sud de Bruxelles est un bastion écologiste depuis longtemps. Les verts y sont au pouvoir depuis 12 ans et réalisent, à chaque élection, des scores particulièrement honorable qui font que le mayorat, cette fois, n’est plus un rêve impossible. "Il y a trois candidats pour le job" assure Olivier Deleuze. A part lui donc, les deux échevins sortants Anne Depuydt et Tristan Roberti (1er et deuxième sur la liste), pourraient également être appelés à ceindre l’écharpe mayorale ci les écologistes étaient appelés à former la prochaine majorité communale.

"Nous sommes assez satisfaits de notre bilan, et on ressent que les citoyens le sont aussi", explique Tristan Roberti, qui a 28 ans, est actuellement le plus jeune échevin de la région bruxelloise. Parmi les réalisations dont les écologistes sont fiers, il y a la création de la ligne de bus 17 et l’audit énergétique des bâtiments communaux qui a permis de réduire la consommation de près de 20%. Ecolo souligne aussi la mise en place d’un Système d’échange local (SEL) autour de la maison de quartier "Archiduc" qui rencontre un franc succès.

Pour la prochaine législature, Ecolo entend miser avant tout sur le Logement, en travaillant notamment à la reconversion de bureaux innoccupés le long du boulevard du Souverain. "Watermael-Boistfort est une commune agréable et conviviale. Nous voulons que cela reste ainsi" conclut Olivier Deleuze.

Grégoire Comhaire

29/06/2012

Etterbeek: André du Bus tête de liste CDH

Le CDH d’Etterbeek, seule force d’opposition au conseil communal, a présenté sa liste en vue du scrutin du 14 octobre. C’est le député bruxellois et chef de file sortant André du Bus qui tirera la liste. Les conseillères communalesKathy Mottet et Viviane Scholliers figurent à la 2e et la 4e place. La conseillère CPAS Huguette Plaetens pousse la liste.

Dans leur programme, les démocrates humanistes fustigent "un système sclérosé par les habitudes forgées durant vingt années de pouvoir". Ils dénoncent également les projets pharaoniques de l’actuelle majorité (notamment le projet de nouvelle maison communale), et la fiscalité communale, "la plus élevée de toute la région".

G.C.

12:58 Publié dans Bruxelles (19) | Tags : etterbeek, du bus, cdh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Bruxelles-Ville: Courtois garde le soutien du MR

Mis sur le gril suite à la révélation des liens entre ses ASBL subsidiées et certaines sociétés privées qui lui sont liées ("La Libre" de ce jeudi), Alain Courtois s’est défendu bec et ongles, hier midi sur le plateau du JT de la RTBF. Il avance deux arguments : s’il s’est fait rémunérer (via sa société) pour des recherches de sponsors, c’est grâce aux moyens apportés par ces mêmes sponsors. Les subsides de la Région bruxelloise n’auraient donc servi qu’à couvrir les frais d’organisation de la journée sportive lancée en 2007 par l’ASBL Irisport. Signalons que la facture publiée hier a bien été envoyée à l’association par la société d’Alain Courtois E2M. Allez identifier quels fonds ont servi à quoi, puisque le budget de l’organisme cumulait subsides et sponsors.

On y voit plus clair, par contre, quant à l’obligation de cette ASBL d’organiser des marchés publics pour ses activités. Rappel, il est établi que la convention qui lie Irisport et la Région bruxelloise fait explicitement mention de la législation sur les marchés publics. Alain Courtois continue d’affirmer que si marchés publics il n’y a pas eu, c’est parce que le ministre bruxellois Guy Vanhengel lui avait certifié que non. Aujourd’hui, le ministre Open VLD ne souhaite ni confirmer ni infirmer ces allégations. Il y a trois semaines à peine, son cabinet certifiait pourtant qu’Irisport ne devait pas organiser des marchés publics. Interrogé par la députée sp.a Sophie Brouhon hier au Parlement, le libéral semble désormais se ranger derrière son ministre-Président.

Jeudi, Charles Picqué (PS), a en effet admis qu’Irisport était soumis à la loi sur les marchés publics en se basant sur la convention précitée. Il annonce une enquête administrative pour vérifier la bonne utilisation des subsides par Irisport, l’association ayant perçu de la Région plus de 1,2 million d’euros en cinq ans. Selon certaines sources, une enquête similaire interviendrait au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui a également subsidié les ASBL d’Alain Courtois, notamment pour la candidature belge à l’organisation de la Coupe du monde 2018. De son côté, la Région bruxelloise, pressée par l’opposition FDF de déposer plainte, se réserve le droit d’agir si des irrégularités étaient établies. Reste que si marchés publics il y avait eu, tant E2M, société d’Alain Courtois, que Lielens, une société actionnaire d’E2M, n’auraient pas pu y participer compte tenu de la législation sur les conflits d’intérêts.

Pour l’heure, tous ces éléments n’émeuvent apparemment pas le MR, qui maintient son soutien au sénateur candidat bourgmestre à la Ville de Bruxelles. Aucun commentaire sur le fond de l’affaire de la part du président Charles Michel, qui prend simplement acte de la volonté d’Alain Courtois de s’expliquer devant la commission de conciliation et d’arbitrage du parti. Malgré la mise en cause incendiaire de son candidat par le FDF, le MR ne semble pas pressé. Il serait difficile de réunir cette commission avant les vacances estivales, paraît-il. "Nous gardons notre tête de liste", indiquait pour sa part Marion Lemesre, chef de groupe libérale au conseil communal de la Ville de Bruxelles. Elle se dit convaincue par les explications télévisées d’Alain Courtois et invoque le contexte électoral. Elle souligne aussi le fait qu’il est souvent compliqué de passer des marchés publics pour des événements dont l’idée originale provient d’opérateurs privés.

Hier au parlement bruxellois, PS et cdH, partis de la majorité, ont par contre insisté sur l’urgence qu’il y avait à faire toute la clarté sur cette affaire, en s’adressant au ministre Vanhengel. Compte tenu du climat électoral et du discrédit qu’elle pourrait jeter sur la classe politique dans son ensemble, ont indiqué Anne-Sylvie Mouzon pour le PS et Joël Riguelle pour le cdH. Interrogée par Twizz Radio, Joëlle Milquet, ministre cdH de l’Intérieur et concurrente d’Alain Courtois sur la Ville de Bruxelles, disait ceci : "C’est vrai que quand on lit, c’est étonnant. Il semble que ce soit des pratiques qui, si elles sont confirmées, ne sont pas acceptables, mais je ne peux pas vous les confirmer".

Ecolo Ville de Bruxelles s’est par contre indigné par communiqué. "En tout temps, les hommes et les femmes politiques se doivent d’appliquer des règles strictes en matière d’éthique et de morale, disent les verts. C’est aussi le cas pour M. Courtois, qui voudrait occuper une des fonctions les plus hautes de la capitale et qui se veut le porte-drapeau du changement voulu par le MR à la Ville de Bruxelles". Ecolo/Groen dénonce "qu’une partie de l’argent public ait transité par des comptes intermédiaires avant d’aboutir dans les caisses des ASBL dont M. Courtois est gestionnaire et, in fine, sur son propre compte en banque".

Mathieu Colleyn

28/06/2012

Saint-Josse-ten-Noode: Ecolo prône la bonne gouvernance

A Saint-Josse, une alliance d'Ecolo avec l’omniprésent PS (16 sièges sur 27) semble peu probable. "C’est sûr que le PS ne nous considère pas comme des partenaires privilégiés", admet Zoé Genot, tête de liste. "Nous n’avons pas hésité à dénoncer des scandales comme le gaspillage d’argent et la mauvaise gestion du Lycée Guy Cudell. Du coup, nous nous sommes attiré les foudres de la majorité". La bonne gouvernance sera dès lors le cheval de campagne des Verts de Saint-Josse. Envisageraient-ils une majorité alternative avec le MR et le CDH ? "Pourquoi pas ?" A l’heure actuelle, le scénario semble toutefois peu probable. Face à la domination du PS, même trouver des candidats n’est pas évident. La liste n’est d’ailleurs pas encore bouclée. Y figurent déjà Frederic Roekens (Groen) et Nuray Dogru, conseillers communaux, et Ahmed Mouhssin, député bruxellois. La liste sera poussée par Marie-Thérèse Coenen. Ecolo-Groen espère glaner 5 sièges (2 de plus qu’aujourd’hui).

En 6 ans, pas moins de 40 pour cent de la population aurait changé à Saint-Josse. Ecolo-Groen espère que le vote des nouveaux habitants créera la surprise. Et s’indigne du fait que 6.000 étrangers "inscrivables" vivant à Saint-Josse n’aient reçu aucune communication quant à leur droit de vote pour les communales.

Julie Fueyo Fernandez

Saint-Gilles: Vers une alliance PS-Ecolo ?

À Saint-Gilles, les Verts constituent la deuxième force politique, avec 7 sièges. Face à eux, la situation était jusqu’à présent cadenassée avec l’éternelle alliance entre la liste du bourgmestre Charles Piqué (PS), au pouvoir depuis 27 ans maintenant, et le MR. Mais "d’élection en élection, le PS perd des voix et sa majorité absolue ne tient plus qu’à un fil," explique le candidat tête de liste Alain Maron. Sentant le vent tourner, les socialistes pourraient-ils opter pour un nouveau partenaire ? "En tout cas, nous avons acquis une certaine légitimité", se réjouit Julie Papazoglou, deuxième sur la liste. "Nous ressentons même que certains au sein du PS préféreraient travailler avec nous."

Les objectifs du groupe Ecolo-Groen de Saint-Gilles se résument à la nécessité suivante : faire face au boom démographique que connaît la commune et qui ne va que s’amplifier. "Les diagnostics ont été établis, il faut maintenant fixer des priorités. Les nôtres découlent de demandes des habitants, dans une commune où trop souvent les décisions sont prises du haut vers le bas," indique Matteo Segers, numéro 34 de la liste poussée par Véronique Gailly. On y retrouve également Aziz Albishari, député bruxellois et ancien échevin ixellois.

Julie Fueyo Fernandez

Bruxelles-Ville: Courtois s’est payé avec des subsides bruxellois

pict_429736.jpgA force de poser des questions, on finit par obtenir des réponses. La Cour des comptes vient de transmettre au Parlement bruxellois une série de pièces comptables relatives aux activités d’une ASBL dirigée en son temps par Alain Courtois. Elles viennent confirmer un réseau de conflit d’intérêts, et pour d’aucuns, d’infractions à la loi sur les marchés publics et de captation illégale de subsides - dont le mécanisme était révélé par "La Libre" le 23 mai. Rappel, le sénateur MR fut, ces dernières années, à la tête de deux ASBL : Beltomundial, chargée d’organiser la candidature de la Belgique à la coupe du monde 2018 et Irisport, qui organise depuis 2007 une activité sportive annuelle à Bruxelles. Il est apparu que ces deux associations, largement subsidiées, ont eu pour prestataire la société anonyme E2M, créée par Alain Courtois au début des années 2000 ainsi que la société de communication Lielens, par ailleurs actionnaire d’E2M. Cette situation avait suscité des questions parlementaires du député bruxellois Emmanuel De Bock (FDF) et dans nos colonnes, le libéral, qui est également tête de liste pour les élections communales à la Ville de Bruxelles, s’était défendu en affirmant que les activités des deux ASBL visées avait été "validées" par la Cour des comptes.

Suite à ces explications, le député FDF avait envoyé une demande d’informations à la Cour, pour obtenir des données que le ministre Open VLD Guy Vanhengel avait refusé de communiquer au Parlement. Celles-ci sont arrivées au groupe FDF (ainsi qu’à la présidence du Parlement) qui les rend publics aujourd’hui. Dans le cadre d’un vaste contrôle des subsides régionaux relatifs à l’image de Bruxelles, la Cour a en fait examiné le cas de Irisport pour 2007, année de sa création. Les documents transmis sont très instructifs.

Plusieurs d’entre eux (factures, de prestations et de sponsoring) mettent en exergue que c’est bien E2M qui organisait la journée d’initiation sportive (la "Fête du sport", au mois d’août sur le site du Heysel). Pour ses bons services, la société d’Alain Courtois a facturé pour quelque 44000 euros à l’ASBL Irisport, subsidiée pour cela par le gouvernement bruxellois et, pour rappel présidée par le même Courtois. Plus surprenant encore : une facture de E2M pour 32 000 euros détaille certaines prestations effectuées par Alain Courtois lui-même : 62 heures facturées à 150 euros de l’heure via sa société. Total : 9 300 euros. Son attaché parlementaire, Steve Hendrick, apparaît lui aussi sur la facture pour un montant de 13 900 euros.

La société de communication Lielens (actionnaire de E2M) a travaillé encore plus pour Irisport. Ses factures envoyées à l’association atteignent près de 70000 euros. Ainsi, les deux sociétés privées liées de près à Alain Courtois ont capté plus de la moitié du subside régional de 220 000 euros accordé à Irisport cette année-là par les ministres Charles Picqué (PS) et Guy Vanhengel (Open VLD), tous deux compétents en matière d’image de Bruxelles.

Ceci nous amène naturellement à une autre question soulevée par le dossier. Irisport devait-elle, oui ou non, passer des marchés publics pour désigner ses prestataires ? Fin mai, le cabinet de Guy Vanhengel avait certifié que non. Étrangement, ce n’est pas ce que dit la convention passée entre Irsiport et le gouvernement bruxellois en 2007. Un document signé par Alain Courtois en tant que président de l’ASBL, Charles Picqué et Guy Vanhengel. En son article 8, il rappelle que tout personne morale bénéficiaire d’une subvention en vue de "satisfaire spécifiquement aux besoins d’intérêt général" et dont l’activité est financée à plus de 50 % par les services du gouvernement est soumise aux dispositions de la loi du 24 décembre 1993 sur les marchés publics. Or d’après les informations fournies par la Cour des comptes, le total des recettes déclarées par Irisport est de 275000 euros dont 220 000 de subsides.

Mathieu Colleyn

Bruxelles-Ville: Joëlle Milquet et le dossier Alain Courtois : "Quand on lit, c'est étonnant..."

pict_429775.jpgInvitée du 7h40 de Twizz Radio, Joëlle Milquet, a commenté l'article que La Libre consacre ce matin à Alain Courtois.

Les deux personnalités politiques sont têtes de liste à la Ville de Bruxelles pour les élections communales d'octobre 2012. La première pour le Cdh, le second pour le MR.

Selon La Libre, une partie des subventions octroyées à l'ASBL du sénateur libéral aurait été captée par des sociétés anonymes qui lui sont liées, sans passation de marché(s) public(s).

À ces faits, la réaction de Joëlle Milquet est prudente : "Je ne connais pas le dossier, j'ai été très étonnée de lire ce que j'ai lu il y a quelques jours et encore aujourd'hui. Il faut que les autorités compétentes puissent analyser ce dossier et voir si oui ou non il est fondé. Je ne vais pas jouer, parce qu'on est en campagne électorale et que c'est mon concurrent, tout d'un coup procureur par rapport à des faits que je ne connais pas. C'est vrai que quand on lit, c'est étonnant. Il semble que ce soit des pratiques qui si elles sont confirmées ne sont pas acceptables mais je ne peux pas vous les confirmer".

Le FDF, quant à lui, estime qu'il y a contournement de la législation sur les marchés publics. Didier Gosuin demande d'ailleurs au gouvernement bruxellois de saisir la justice et de se constituer partie civile (afin de récupérer ces montants). "Moi, je ne suis pas dans ces jeux-là" réagit, Joëlle Milquet qui poursuit : "Quand on veut faire la clarté sur une affaire de type judiciaire, c'est la justice qui doit s'en occuper. Je ne vais pas aller plus loin. Le tout, c'est à eux, à voir aussi au niveau du parti, en terme de règles d'éthique, ce qu'il convient de faire" La chef de file Cdh pour Bruxelles estime par ailleurs que le dossier "Alain Courtois"concerne également et singulièrement le MR.

 

27/06/2012

Molenbeek-Saint-Jean: Les Ecolos veulent "mettre le paquet" sur les jeunes

La locale Ecolo de Molenbeek a présenté mardi à la presse sa liste et son programme en vue du scrutin communal du 14 octobre. Une liste emmenée par l’ancienne coprésidente d’Ecolo Sarah Turine, suivie de Karim Majoros. C’est Myriam Hilgers qui pousse la liste.

Les écologistes ont formulé une centaine de propositions pour leur commune. Parmi celles-ci, nombre d’entre elles concernent les jeunes, sur lesquels ils entendent "mettre le paquet". Entre autres propositions en faveur des jeunes Molenbeekois, Ecolo souhaite développer des activités émancipatrices (extrascolaire), favoriser la création, en particulier pour les jeunes en dessous de 15 ans et augmenter les places en école de devoirs. "Il y a trop peu d’activités disponibles pour les jeunes après l’école", a regretté Sarah Turine.

En terme d’alliance possible, les écologistes indiquent discuter avec l’ensemble des partis démocratiques, précisant qu’ils sont déjà "courtisés" par les partis membres de la majorité au pouvoir.

G.C.

Auderghem: “Une liste rajeunie et d’ouverture”

auderghem,gosuin,fdf

Hier, le maïeur Didier Gosuin (FDF) a présenté sa Liste du Bourgmestre qu’il définit comme étant une liste rajeunie et d’ouverture puisque 11 candidats sur 31 se présenteront pour la première fois à une élection.

Derrière Didier Gosuin, on retrouve en bonne place tous les échevins sortants : Pascale Despineto (2e), Bruno Collard (3e); Alain Lefebvre (4e), Suzanne Coopmans (5e) et Christian Coppens (6e). L’échevine Jeannine Crucifix se retrouve en 31e position pour pousser la liste.

Lire la suite

11:36 Publié dans Bruxelles (19) | Tags : auderghem, gosuin, fdf | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

26/06/2012

Koekelberg: 7 tendances politiques sur une Liste du Bourgmestre

L'actuel bourgmestre MR de la commune de Koekelberg, Philippe Pivin, emmènera une Liste du Bourgmestre rassemblant 27 représentants de 7 tendances politiques différentes: MR; FDF; cdH; CDF; Open VLD; CD&V; et sp.a; ainsi que l'un ou l'autre indépendant. Philippe Pivin précédera Arlette Genicot (MR), Sylvie Andry-Servais(MR), Jean-Pierre De Keyn (cdH), Abdel Mghari (FDF), et Jean Louis Willems.

La Liste sera poussée par l'ex-secrétaire d'Etat Robert Delathouwer (sp.a) et par l'ex-député régional Jean-Pierre Cornelissen (MR).

La Liste du Bourgmestre continuera de placer la sécurité et la propreté de l'espace public au rang un de ses priorités. La mobilité se retrouve également haut placée dans le programme, de même que l'accueil de la petite enfance et la jeunesse.

Belga

25/06/2012

Uccle: De Decker, "la belle au bois dormant"

art_194500.jpgLa “stabilité”. Politique s’entend (financière aussi). Telle s’érige la grande “fierté” d’un Armand De Decker (MR) qui -logique- conduit son Uccle à un train de sénateur. “J’ai joué un rôle dans cet apaisement après les procédures contre tout le monde de de Lobkowicz…”, se réjouit le Premier, à l’heure de synthétiser son mandat de maïeur, de plein exercice depuis juillet 2007.

Lire la suite

11:50 Publié dans Bruxelles (19) | Tags : uccle, de decker, mr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

23/06/2012

Schaerbeek: Une motion pour un climat serein

Les élections communales arrivent à grands pas et cela se ressent sans doute plus dans certaines communes que dans d’autres. À Schaerbeek, 6 e commune la plus peuplée du pays et 2 e de la Région, les enjeux qui dépassent largement le niveau local suscitent de vives tensions entre partis.

En mai dernier, le CDH a donc déposé une motion relative au bon déroulement de la campagne électorale. Pour que celle-ci puisse se dérouler dans un “climat serein”, les Humanistes demandent à l’ensemble des formations politiques “d’adopter des comportements respectueux et éthiques, notamment dans leurs rapports avec les candidats des autres listes”.

Lire la suite

16:05 Publié dans Bruxelles (19) | Tags : schaerbeek, cdh, ecolo, ps, lb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Schaerbeek: Ecolo expulse un candidat

Lors de leur assemblée générale jeudi dernier, les Ecolos schaerbeekois ont voté à l’unanimité le retrait de Younes Nassir-Salhi de la 4e place en vue des élections communales. Il sera remplacé par Redouane Fettouh, un éducateur actif dans le milieu associatif. "Cette décision fait suite à une divergence entre ce candidat concernant les questions liées à la diversité et à la laïcité.", ont déclaré les écologistes dans un communiqué.

22/06/2012

Bruxelles-Ville: Le PS “ne comprend pas l’attitude du CDH”

bruxelles-ville,ps,cdh,mayeur,onkelinxDécidément, l’accord préélectoral entre la liste du Bourgmestre, le CDH et Ecolo à Schaerbeek, laisse un goût amer au PS. Y compris à la Ville de Bruxelles. “Ce qui s’est passé à Schaerbeek est inadmissible”, commente Yvan Mayeur, 3e sur la liste PS. “Nous ne comprenons pas l’attitude du CDH. C’est une guerre personnelle contre Laurette Onkelinx.” Est-ce que cela va influencer la majorité à la Ville ? “On ne va pas oublier ce qu’il s’est passé. Mais on verra bien en fonction des circonstances ce que l’on fera au lendemain des élections”, a-t-il ajouté.

N. G.

21/06/2012

Schaerbeek: Le MR se reconstruit et vise le maïorat

pict_428554.jpgLa liste composée de représentants de tous les quartiers sera poussée par Anne Monseu-Ducarme, épouse de feu le président du MR Daniel Ducarme.

La section MR de Schaerbeek visera le maïorat. Elle entend prendre position au centre du débat pour faire en sorte qu'aucune majorité absolue ne se concrétise d'emblée, a affirmé jeudi la tête de liste MR Georges Verzin, échevin de l'enseignement, présentant les 40 noms des candidats désignés jusqu'ici.

Les libéraux schaerbeekois se sont déchirés sur la stratégie à suivre en vue du scrutin d'octobre, sur fond de scission entre les ailes libérales et FDF du MR à la suite de l'accord institutionnel sur la scission de BHV. Une partie d'entre eux, notamment les échevins Bernard Guillaume et Etienne Noel, le président de la section libérale Michel Milfde et plusieurs conseillers, se sont appuyés sur un vote majoritaire en section pour poursuivre la route sur la Liste du Bourgmestre Bernard Clerfayt. Soutenu par l'état major du parti, Georges Verzin a décidé de constituer une liste MR pur jus, appuyée par l'Open VLD qui présentera cinq candidats aux places 5, 15, 25, 35, et 45. Il précédera l'échevine Afaf Hemamou, le conseiller communal Yvan de Beauffort, l'initiateur de la Bretelle, Angelina Chan, et Quentin Van Den Hove (Open VLD). La liste composée de représentants de tous les quartiers sera poussée par Anne Monseu-Ducarme, épouse de feu le président du MR Daniel Ducarme. "Le bourgmestre sortant s'était engagé à rester fidèle aux Schaerbeekois, mais il a siégé durant quatre ans au gouvernement fédéral. Mme Onkelinx (ndlr: la tête de liste PS) a déjà dit qu'en tout état de cause elle n'occuperait pas le poste de bourgmestre d'ici la fin de la législature fédérale. Nous avons l'ambition d'occuper le pouvoir et le maïorat, car la commune mérite autre chose qu'une gestion technocratique", a commenté Georges Verzin. Le MR estime qu'il est temps de miser plus sur l'humain que sur les briques dans la commune. Son programme repose sur trois piliers: économie, emploi, et gestion communale; qualité de vie; et développement humain notamment via un enseignement qui rend l'individu apte à se prendre en main.

Belga

20/06/2012

Ixelles: Julie de Groote tirera la liste CDH

La section ixelloise du CDH a présenté hier sa liste en vue des élections communales. Une liste placée sous le mot d’ordre du "changement", évoquant sans ambiguité la volonté de renverser la majorité communale, notamment avec le partenaire Ecolo. C’est la députée bruxelloise et chef de file au conseil communal Julie de Groote qui tirera la liste. Elle sera suivie par Olivier Degryse. Tous les deux ont été échevins durant la législature 2000-2006.

On trouve également sur la liste Jacqueline Delapierre, administratrice du Foyer ixellois, et Philippe Durant, directeur de l’académie d’Ixelles. Patrick Van Ypersele de Strihou, chef de cabinet de Melchior Wathelet et négociateur actuel des réformes institutionnelles, poussera la liste. "Sa présence à cette place visible est une réponse à ceux qui voudraient prôner l’opposition plutôt que le rapprochement", a indiqué Julie de Groote.

19/06/2012

Molenbeek-Saint-Jean: Philippe Moureaux tirera une liste PS/spa.a

pict_427974.jpgLa dernière place est occupée par Michel Dewolf, ex-entraîneur du FC Brussels et candidat sur une liste socialiste lors des dernières élections communales à Tubize.

Le PS et le sp.a se présenteront à nouveau ensemble devant l'électeur lors des prochaines élections communales prévues du 14 octobre à Molenbeek.

La liste sera tirée par le bourgmestre sortant, Philippe Moureaux. Jef Van Damme, échevin de la Culture, de l'Enseignement et de la Mobilité, est le premier sp.a. Il figure cinquième sur la liste. La dernière place est occupée par Michel Dewolf, ex-entraîneur du FC Brussels et candidat sur une liste socialiste lors des dernières élections communales à Tubize. Le sp.a reçoit au total 5 places sur la liste du bourgmestre.

Belga

18/06/2012

Woluwe-Saint-Lambert: Démocratie nationale présentera une liste

Lors des élections communales d’octobre 2012, Démocratie nationale (DN) présentera une liste à Woluwe-St-Lambert. C’est le conseiller communal sortant René Vande Maele qui conduira la liste. L’objectif de DN est d’offrir aux électeurs "une alternative résolument démocratique au service et à l’écoute des citoyens" , annonce le parti dans son communiqué. "Le FDF s’est d’ores et déjà positionné à gauche et pour une alliance avec le PS ; depuis la mort de Jean Gol, le MR s’est également clairement déplacé vers la gauche sous l’impulsion de Louis Michel" , a déclaré Marco Santi, président de Démocratie nationale.

Pa. D.

Schaerbeek: Le grand défi de la mobilité

art_193646.jpgCe lundi, zoom sur la Cité des Ânes pour faire le bilan de la législature 2006-2012 à quelques encablures du scrutin communal. Bernard Clerfayt (FDF), bourgmestre de Schaerbeek depuis 2001, se dit fier du climat qui règne dans la commune et du vivre-ensemble qui s’améliore. Retour sur les engagements pris en 2006 par la coalition FDF-MR-Ecolo…

Lire la suite

16/06/2012

Bruxelles-Ville: Joëlle Milquet tête de liste CDH

bruxelles-ville,bruxelles,milquet,cdh,bongiornoBruxelles plus sereine". C’est le slogan de campagne de la section CDH de la ville, qui a officiellement présenté sa liste à la presse hier midi. Une liste complète, emmenée par la Vice-Première ministre et Première échevine empêchée Joëlle Milquet qui sera poussée par le restaurateur et ancien syndicaliste de la Sabena Salvatore Bongiorno et sur laquelle figurent de nombreuses nouvelles têtes.

Lire la suite

Schaerbeek: Onkelinx: "Tout à fait jouable à Schaerbeek"

pict_427275.jpg

Cette semaine, Laurette Onkelinx a présenté la liste et le programme du PS schaerbeekois en vue des élections communales. En tant qu'invitée du samedi de LaLibre.be, la politicienne revient sur cette échéance électorale musclée qui l'attend. Elle aborde également son projet de remboursement des consultations chez un psychologue, les suppléments d'honoraires dans les hôpitaux, les déboires du ministère de la Justice, mais aussi l'affaire Trierweiler.

Lire la suite