Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/10/2012

Braine-le-Comte: Les pirates à l'abordage

Braine-le-Comte, Nicolas Boucher, Parti pirate, consensus 2.0, élections communales   Ils avaient timidement trempé les pieds dans l’eau lors des élections fédérales de 2010, récoltant 0,26 % des voix dans la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Les pirates reviennent maintenant à la charge pour les élections communales et se présenteront notamment à Braine-le-Comte où la liste est emmenée par Nicolas Boucher.

Le Brainois suit le Parti pirate depuis sa création en Suède et lorsque le mouvement a jeté l’ancre en Belgique, il a sauté sur l’occasion pour créer une antenne à Braine-le-Comte.


Nicolas Boucher a été rejoint dans son entreprise par deux anciens d’Ecolo, Florence Delbauve et Abdelhafid Aoulad-Messoud; un jeune trentenaire apolitique, Benoît Smidts; et une octogénaire heureuse de trouver un parti politique enfin à l’écoute de ses revendications, Georgette Boucher.

Particularité de ce Parti pirate : il n’a pas de programme prédéfini mais entend l’élaborer en faisant participer le citoyen. "Plus qu’un programme, nous voulons proposer une méthode de travail basée sur les nouvelles technologies et techniques d’organisation", explique Nicolas Boucher. "Nous avons un outil qui facilite la circulation de l’information pour plus de transparence et qui permet d’arriver au consensus tout en tenant compte de l’avis de tous."

Le consensus à la belge est une spécialité mondialement reconnue mais il pourrait bien être détrôné par le consensus 2.0 des pirates. Nicolas Boucher et son équipage entendent mettre la méthode au service des Brainois : "Lors d’inondations par exemple, on collecte l’information chez les riverains et on va voir l’échevin. On assure alors un suivi pour tenir les citoyens informés des décisions qui sont prises. C’est un moyen de pression pour que les choses bougent." C’est bien l’objectif de ce parti, ancrer la démocratie participative à Braine-le-Comte.

Voilà six ans que les pirates ont levé les voiles politiques en Suède. Depuis, le mouvement a gagné 62 pays. Il a réussi à placer deux députés européens, très actifs pour faire avorter la loi Acta. Les pirates ont également effectué une belle percée en Allemagne lors des dernières législatives et obtenu leur premier mayorat en Suisse. Cette nouvelle vague gagnera-t-elle Braine-le-Comte ?

G. La

Les commentaires sont fermés.