Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/10/2012

Provinciales: L'autre scrution local

provinciales,scrutin,désinteret,pourquoi,élections

On l’oublie, comme à chaque fois, mais les élections locales ne sont pas seulement communales. Elles sont aussi provinciales, sur un territoire plus étendu mais encore proche. Enfin, d’une proximité relative. Le scrutin provincial éprouve décidément bien des difficultés à se faire un rien entendre dans le flot de salive, d’encre et de messages virtuels qui nourrit le 14 octobre communal. Tout comme il passait totalement inaperçu lorsqu’il était jumelé, jusqu’à 1988, avec les élections législatives renouvelant Chambre et Sénat…

Pourquoi, ce désintérêt irréductible, sinon croissant ?


Parce que les Bruxellois quant à eux ne sont en rien concernés ; leurs communes n’appartiennent plus à un territoire provincial depuis la scission du Brabant en 1994.

Parce que les tâches communales sont bien plus nombreuses et en prise avec le quotidien du citoyen que celles que s’attribuent les provinces en ordre dispersé.

Parce que les candidats communaux sont des concitoyens parfois très connus, à portée de (poignées de) main, surtout dans les petites entités, contrairement aux candidats provinciaux élus sur base de districts ésotériques. Du reste, on serait curieux de connaître le nombre de citoyens qui ont réalisé que le nombre de ces circonscriptions provinciales a été réduit pour ce 14 octobre, à coups de fusions de districts tant en Wallonie qu’en Flandre, en conséquence directe de la réduction des conseillers provinciaux à élire !

Désintérêt, encore, parce que les poids lourds politiques galopent après les mandats communaux dont ils raffolent, et ceux-là seuls.

Ou parce que, enfin, la perception même de l’institution provinciale reste aussi vague que son avenir...

On a pourtant tort de négliger la province et ses élections. Des enjeux politiques s’y nouent, de fortes concentrations de pouvoir s’y forgent, des activités s’y déploient, de gros moyens publics y sont engagés. Et une institution démontre qu’elle garde la peau dure.

P.P.

Photo: Reporters

Commentaires

Pourtant, les provinciales, avec leurs 12 compétences spécifiques, c'est plus important encore que les communales. Véritable charnière entre l'Etat central et les communes, son rôle est primordial dans le fonctionnement d'un pays efficace, tout en restant proche des questions de communes.

Écrit par : Michel De Meerleer | 05/10/2012

Les commentaires sont fermés.