Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/10/2012

Plongée au cœur des marchés : le MR prend des coups

marche.jpg

Un marché n’est pas l’autre...
Lors d’une campagne électorale, les marchés, c’est assez éprouvant pour les élus comme pour le cortège de collaborateurs qui doit suivre Une éminence grise libérale témoigne : "Au MR, malgré l’étiquette plus bourgeoise du parti, certains élus veulent absolument faire campagne sur le marché de leur commune ou sur les marchés du district provincial. Nous, on doit suivre avec T-shirt et casquettes du parti ces élus qui ont l’anxiété de serrer les mains de tous les électeurs potentiels de leur commune Mais socioéconomiquement, les gens que l’on trouve sur les marchés ne sont pas forcément du même monde que nous : ils nous regardent parfois arpenter le marché comme si c’était Arnaud Lagardère qui venait de débarquer en hélico... C’est très vrai à Charleroi, par exemple, où les libéraux encaissent carrément des insultes".

Ça varie aussi selon les communes évidemment "Sur le marché de Waterloo, là où le poulet bio est à 25 euros, le MR passe déjà nettement mieux... A Charleroi, sur les marchés, on s’adresse à des gens qui n’ont tout simplement pas les moyens d’aller faire leurs courses en grandes surfaces Mais le sommet de l’hostilité, on l’a connu en 2010. A ce moment, c’était pour tous les partis en raison de l’antipolitisme lié à la crise communautaire."

F. C.

Les commentaires sont fermés.