Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/10/2012

De Wever: "On n'est pas loin d'une révolte démocratique en Flandre"

Dewever.gifInterrogé par l'Agence France Presse, Bart De Wever estime que la tension entre la Flandre (nord) et la Wallonie (sud) n'est pas "tenable".

Comment analysez vous la situation politique actuelle de la Belgique?

"La Belgique est un addition de deux démocraties. Nous avons une démocratie totalement scindée: il n'y a pas de langue nationale, de journaux nationaux, de partis nationaux. Il y a seulement une démocratie flamande et une démocratie francophone. Cela n'existe nulle part ailleurs. L'une de ces démocratie, francophone, est dominée par la gauche, et l'autre, la flamande, est de plus en plus dominée par la N-VA (Nouvelle alliance flamande), qui est un parti de centre-droit.


La Flandre veut suivre la voie allemande, celle de la réforme, tandis que la Wallonie (sud, francophone) veut suivre l'exemple latin, celui de François Hollande, qui consiste à dire +dépenses, dépenses, dépenses+.

Cette tension entre ces deux démocraties n'est pas tenable. Même des patrons francophones disent aujourd'hui que le gouvernement actuel est marxiste. On n'est pas loin d'une révolte démocratique en Flandre, qui se traduit par les bons résultats de la N-VA dans les sondages".

Comment vous inscrivez-vous dans le contexte de la poussée des indépendantistes en Catalogne ou en Ecosse ?

"Il y a des choses comparables, mais aussi de grandes différences. En Catalogne, en Ecosse, ce sont des minorités qui réclament l'autonomie, alors que les Flamands sont majoritaires en Belgique".

L'autonomie, voir l'indépendance de la Flandre que vous prônez, peut-elle servir de modèle à d'autres régions d'Europe?

"Poser cette question, c'est aussi poser la question de l'Europe. Il faut voir vers quelle Europe nous allons, car personne en Flandre ne veut d'une armée ou d'une monnaie flamande. L'Europe sortira-t-elle renforcée de la crise actuelle, avec des compétences économiques? Je pense que les normes économiques allemandes doivent s'imposer à tous les pays. Si cette Europe voit le jour, alors cela peut aller vite en Belgique, car nous aurons alors le +toit européen+ que nous souhaitons et sous lequel nous pourrons avoir notre propre autonomie".

Propos recueillis par Philippe SIUBERSKI et Roddy THOMSON de l'AFP

09:53 Publié dans Flandre | Tags : bart de wever, interview, afp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.