Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

02/10/2012

Hainaut: L’appel de Carologement

Carologement.gif

Les élections communales approchent et certaines associations en profitent pour interpeller les candidats sur divers sujets de société. C’est le cas de Carologement, une plate-forme regroupant sept associations locales.

Elle réclame le droit au logement pour tous. "Avoir un toit est le centre d’une vie digne. Sans cela, on ne peut trouver un emploi, avoir une vie sociale", relève Marie-Christine Lothier de Vivre ensemble. "Quand on se promène dans les rues de Charleroi, on est effaré de voir qu’il y a de nombreux bâtiments insalubres, abandonnés et inoccupés alors qu’il y a tant de demandes pour des logements."


Karima vit dans un appartement à Charleroi avec ses trois enfants. Inscrite au CPAS, elle ne reçoit cependant plus de revenus depuis trois mois car elle ne trouve pas de travail. "C’était une demande de mon assistante sociale mais, avec la crise, je ne trouve pas de place. En attendant, je dois payer un loyer de 770 € hors charges", témoigne-t-elle. "Aujourd’hui, l’agence menace de m’expulser puisque je ne paie plus mon loyer. J’ai fait une demande pour avoir un logement social mais ils n’ont rien non plus. C’est la catastrophe."

Les associations réunies au sein de Carologement rencontrent des dizaines de personnes dans le même cas chaque jour. C’est pourquoi elles ont décidé d’interpeller les candidats aux élections afin qu’ils prennent ce problème à bras-le-corps. "Les nouvelles majorités devront élaborer une déclaration de politique du logement comme le veut le Code wallon du logement", précise José Vermandere du MOC. "Nous demandons que cette déclaration soit ambitieuse à Charleroi. Nous voulons du concret et non des promesses. Lorsqu’on lit les programmes des partis, les ambitions en termes de logements sont légères."

Les membres de la plate-forme apposent depuis plusieurs jours des autocollants sur les affiches électorales dans le centre-ville et dans les communes environnantes. "Certains condidats ont déjà réagi. Ils comprennent, d’autres ne sont pas contents. Le principal est d’ouvrir le débat sur ce sujet."

Carologement s’engage à poursuivre ses actions au-delà des élections.

Marie Adam

10:50 Publié dans Hainaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.