Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/10/2012

Louvain-la-Neuve : Un nouveau type de gouvernance

cédric du monceau,avenir,cédric du monceau,louvain-la-neuve,élections communalesLe “Vivre ensemble” est le fil conducteur du programme de la liste Avenir (cinq élus ICH sortants : deux échevins, une présidente du CPAS et deux conseillères communales) dont le chef de file est l’échevin sortant Cédric du Monceau.

Le programme de la liste Avenir se décline autour de neuf thèmes dont le premier concerne une ville dynamique. “La ville doit être le catalyseur des initiatives”, estime Avenir qui prône aussi “un aménagement du territoire intelligent et une urbanisation maîtrisée, en assurant un cadre de vie harmonieux qui prend en compte la mobilité”.

Une politique active du logement doit passer par des partenariats publics-privés novateurs, sans oublier la nécessité de décongestionner le Cœur d’Ottignies et la gare. Avenir revendique une administration communale de qualité au service des habitants, des finances publiques saines et des impôts modérés, sans oublier la nécessité de garder un petit commerce et un artisanat vivant à côté des grands employeurs.


Pour Louvain-la-Neuve en particulier, Avenir prône la création d’un échevinat des affaires étudiantes et, par la voix de Gilles Hubens, ancien président de l’Association des Habitants : “la nécessité de définir une nouvelle gouvernance et un nouveau mode de gestion communale par la mise en place de nouveaux modes de pilotage et de régulation plus souples et plus éthiques, fondés sur un partenariat ouvert et éclairé entre les différents acteurs : Ville, UCL, associations représentatives, habitants et étudiants, mais aussi commerçants et entrepreneurs.” Ce qui pourrait passer par une charte ou un contrat programme.

Un programme qui relie tous les candidats, même le dernier arrivé : le commissaire divisionnaire retraité Jacques Renneson, candidat FDF. “Nous avons trouvé un corpus commun et nous nous sommes retrouvés sur pas mal de thèmes”, conclut Cédric du Monceau.

L. Dm.

Les commentaires sont fermés.