Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/09/2012

Bruxelles: Il m’a dit : “Le CDH va payer ma dette”

pierre migisha,dette,cdh,anderlechtLe député bruxellois CDH, Pierre Migisha, candidat aux prochaines élections communales à Anderlecht est actuellement en litige avec Philippe (prénom d’emprunt), un habitant de Liège. L’affaire a été portée devant le tribunal correctionnel de Liège, le 19 septembre dernier, pour la première audience.

Avant l’Euro 2012, Pierre Migisha qui a rencontré Philippe via un intermédiaire, relativement connu dans le monde football, lui propose, ainsi qu’à d’autres personnes, d’investir via son intermédiaire dans l’achat de billets pour la compétition.


L’idée est de dégager de plantureux bénéfices suite à la revente de ces billets. Dégager des bénéfices sur la revente de places pour des matchs de foot est illégal en Belgique.

Philippe explique : “Nous avons signé une convention. L’argent a été versé sur son compte. Nous avons touché les bénéfices mais pas la mise de départ. Depuis lors, j’attends qu’il me rembourse”.

Après plusieurs rappels, Philippe est excédé. Il a le sentiment d’avoir laissé suffisamment de temps à Pierre Migisha pour lui rembourser la somme qu’il lui doit. “Il m’a même dit que le CDH ne pouvait rien lui refuser et allait lui payer sa dette. Je ne veux pas lui causer de tort. Je veux juste récupérer mon argent”, prétend la victime qui n’est manifestement pas dupe.

Lassé d’attendre son argent il attaque Pierre Migisha en justice.

Dans un journal concurrent, le député CDH a réagi en précisant que c’était une affaire privée. Nous avons tenté de le joindre à plusieurs reprises, sans succès.

Il s’agit en effet d’une affaire privée, mais le fait qu’un élu organise des ventes de billets de matchs pour en dégager des bénéfices laisse perplexe.

Et s’il a réellement affirmé que son parti rembourserait sa dette, alors, il ne s’agit plus d’une affaire privée. Même si nous sommes convaincus que jamais le CDH n’interviendra dans cette affaire. Ce que le parti confirme : “Jamais le CDH ne paiera ses dettes”.

À suivre car d’autres plaintes pourraient parvenir à la justice liégeoise.

S. Ta.

Les commentaires sont fermés.