Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/09/2012

Brabant wallon: Pour une Province plus proactive

benoît thoreau,brabant wallo,provinceLe CDH Brabant wallon a développé un programme en six axes prioritaires que ses membres espèrent mener à bien durant la prochaine législature.

1. À commencer par la problématique du logement. “Aujourd’hui, le prix moyen d’une maison en Brabant wallon est de 240.000 €, confie Benoît Thoreau. Soit 60 % plus cher que la moyenne wallonne. Il faut permettre à nos jeunes de rester en Brabant wallon. Et la seule façon d’agir, c’est d’augmenter l’offre.”

Le CDH veut donc doubler le nombre de logements gérés par l’agence immobilière sociale (350 logements actuellement) tandis qu’il espère porter à 2.000 le nombre de logements construits par la régie foncière provinciale d’ici 2018. “Seuls 56 logements ont été construits par la régie en 12 ans (NDLR : 1.000 logements sont à l’étude). C’est bien trop peu. Il faut accélérer le processus de création de logements.”


2. La famille. Actuellement, on compte 32 places d’accueil pour 100 enfants en Brabant wallon. Le CDH espère que ce taux de couverture atteindra les 50 % d’ici 2018. Notamment grâce à la création de 1.000 nouvelles places, en plus des 1.000 places qui seront créées grâce à l’aide de la Province. “Il faudra surtout mettre en place un plan permanent pour que cette initiative ne soit pas qu’un one-shot et que de nouvelles places soient créées en fonction de la demande.”

Les aînés ne sont pas oubliés : le CDH souhaite augmenter le nombre de lits disponibles dans les maisons de repos tout en aidant les associations qui œuvrent au maintien des personnes âgées à leur domicile.

3. La mobilité est également une problématique majeure en Brabant wallon. “On compte plus de 220.000 véhicules privés en Brabant wallon. Soit plus d’un véhicule pour deux habitants. C’est un record. Avec l’évolution future de la démographie, le Brabant wallon sera engorgé si l’on n’agit pas.”

Le CDH prône donc la mise en œuvre du plan provincial de mobilité, lancé à l’initiative des Humanistes, mais qui reste inappliqué, faute de consensus entre le MR et Ecolo, partenaires dans la majorité actuelle. “Il faudra également lutter contre le report du RER de 2016 à 2022. Un tel report serait impensable pour les navetteurs du Brabant wallon qui souffrent de l’engorgement et des nombreux retards de la ligne 161”

4. Le CDH souhaite revaloriser l’enseignement technique et professionnel tout en adaptant les formations aux besoins des employeurs potentiels et en créant un centre d’innovation technique dans lequel les écoles auraient à disposition du matériel de pointe qu’elles ne peuvent se payer.

5. En terme d’économie et d’emploi, le CDH veut faire disparaître les disparités en Brabant wallon – 18 % des citoyens vivent avec des revenus annuels inférieurs à 10.000 € ! – tout en aidant les PME à se développer et en promouvant les produits du terroir dans les institutions publiques.

6. En terme de sécurité, le CDH veut améliorer la lutte contre les inondations en étant davantage proactif dans la construction de bassins d’orage tandis que les Humanistes veulent poursuivre le soutien aux communes en matière d’investissements pour les services d’incendie.

 Y. N.

Les commentaires sont fermés.