Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

29/09/2012

Huy: “Qu’on me juge à mes capacités”, demande Christophe Pire

christophe pire,huyÂgé de 26 ans, Christophe Pire se présente pour la première fois aux élections. Il est troisième sur la liste MR à Huy.

“Ce n’est pas un choix par défaut : j’ai des convictions profondes. J’ai grandi à Huy et je veux me mettre au service de ma ville et mettre mes compétences au service des citoyens”, explique le jeune ingénieur.

Le candidat, qui a de bonnes chances d’être élu si le MR conserve le même nombre de sièges que lors du dernier scrutin, a deux priorités pour la ville de Huy.

La première est la mobilité. “D’un côté, j’habite Ben-Ahin où il y a de gros problèmes de mobilité. C’est donc assez naturellement que je veux travailler à rendre une mobilité plus efficace en intégrant le parking. La revitalisation du centre-ville est également une priorité qui est liée à la précédente”, explique Christophe Pire.


L’énergie est également une des priorités du candidat réformateur.

“De par ma formation, une de mes priorités est l’énergie. Je veux dire les énergies renouvelables et alternatives. Je pense que c’est aux pouvoirs publics de donner l’exemple en trouvant des solutions pour alléger la facture des citoyens.”

C’est de manière sereine que le jeune candidat vit la campagne électorale. “Un premier scrutin, c’est comme n’importe quelle première fois. C’est un peu de nouveauté, on découvre des choses. C’est une expérience intéressante. Je pense notamment au travail de réflexion autour du programme”, expose Christophe Pire.

Fils d’un député provincial bien connu, le jeune candidat veut se faire un prénom.

“Je suis le fils de mon père, c’est certain. Certaines personnes ont une appréhension par rapport à ça. Je demande juste qu’on me donne une chance et qu’on me juge à mes capacités.”

A. Vbb.

13:05 Publié dans Liège | Tags : christophe pire, huy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.