Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/09/2012

Bruxelles: La gauche radicale conspue l’austérité

art_204896.jpg“Stop à l’austérité. Reprenons nos communes !”

 C’est sous un slogan contestataire que Gauches communes a fait part, hier, de ses revendications sur la saint-gilloise place Van Meenen. En la cité de Charles Picqué, ces candidats “radicaux” (bannissez extrêmes, ils le prendraient de travers) seront 11; pour 7, à Jette; 5, à Ixelles; 4, à Anderlecht; et 2, à Etterbeek. Présentation de leurs thèses. Sur fond de “désobéissance civile”… Les Anja Deschoemacker (1re, à Saint-Gilles), Gilles Smedts (pareil, à Jette), Karim Brikci (Ixelles) et Charles Ruiz (Anderlecht) en sont intimement persuadés : leur parade à la crise tient la route. “Nous revendiquons la création de 60.000 logements sociaux de qualité, un surcroît de moyens (7 % du PIB) pour l’enseignement, une nationalisation du secteur de l’énergie ou la gratuité des transports publics”, cible Anje Deschoemacker.


Où ce petit monde avec lequel, en 2010, le PTB refusa un cartel, débusquerait-il des pesetas ? “Ils sont là”, reprend notre interlocutrice. “Dans les profits des entreprises, dans les intérêts notionnels, etc.” Peu adeptes de la demi-mesure, ces syndicalistes, ces militants réclament encore un “plan radical d’investissements publics” ou la “nationalisation du secteur bancaire”.

Leur “résistance internationale” à l’austérité se symbolise par des apports de candidats européens, volontiers aux alentours de la trentaine.

Mais, hier, cet “ensemble d’individus” (le GO de la conférence de presse) s’est aussi illustré en contestant l’affichage électoral. “St-Gilles colle elle-même. Mais 10 % de l’espace total est réservé aux petites listes”, expliqua le français Nicolas Menoux, 2e sur la liste locale. Résultat ? Sa tête de liste a enfreint le règlement, histoire PV ou pas, d’afficher les rêves de sa formation sur un panneau électoral désespérément blanc.

Guy Bernard

Les commentaires sont fermés.