Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/09/2012

Et l’argent dans tout ça ?

art_204912.gifQu’est-ce qui motive un candidat à se présenter aux élections communales ?

Posez la question et on vous parlera certainement de la volonté de “s’engager” , de “faire bouger les choses” , d’“améliorer le quotidien des gens” , etc. Pas de poujadisme, c’est sans doute vrai en grande partie. Mais l’argent dans tout ça ? Disons que les revenus des bourgmestres et échevins ne sont pas faits pour rebuter les candidats.


Selon les calculs du magazine Références qui se base sur le Code wallon de la démocratie locale, le salaire d’un maïeur varie entre 2.784 et 10.577 euros brut par mois. Il dépend de la taille de la ville.

Les revenus annuels sont au minimum de 21.737,81 euros brut (1.811 euros par mois) pour une ville de 300 habitants ou moins.

Ce n’est pas énorme. Ceci dit, la gestion d’une commune aussi petite ne nécessite pas forcément un travail à temps plein, le bourgmestre peut donc cumuler avec un autre job. Et surtout, la commune la plus petite de Wallonie est Daverdisse où l’on dénombre environ 1.400 habitants… Son bourgmestre Pol Baijot touche 33.409,65 euros par an (2.784 euros par mois).

Le salaire augmente progressivement en fonction du nombre d’habitants. Exemples.

Jean-Michel Javaux (Écolo) à Amay (environ 14.000 habitants) : 57.814,76 euros brut par an.

Charles Michel (MR) à Wavre (33.500) : 78.673,14 euros brut par an.

Maxime Prévot (CDH) à Namur (110.000) : 117.744,75 euros brut par an.

Éric Massin (PS) à Charleroi (205.000) : 126.927,97 euros brut par an. C’est le plafond pour toutes les villes de plus de 150.000 habitants.

Et les échevins ? Pour une commune de moins de 50.000 habitants, ils toucheront 60 % du salaire du bourgmestre; 75 % pour une commune de plus de 50.000 habitants. À cela, il convient d’ajouter divers avantages aussi bien pour les maïeurs que les échevins.

Enfin, un conseiller communal ne touche pas une rémunération fixe, mais des jetons de présence. Chaque participation à un conseil lui fait gagner un jeton. Leur montant est fixé par le conseil communal lui-même. Mais, selon la règle, il sera compris entre 58,63 euros et le montant du jeton dans les conseils provinciaux (197 euros).

A. C.

Les commentaires sont fermés.