Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

27/09/2012

Mont-Saint-Guiberg: faire face à l'après Breuer

Mont-Saint-Guiberg, Breuer, Union communale, Bruno Schmitz, FDF, elections communalesEn 2006, au moment des élections communales, les Guibertins ont le choix entre deux formations démocratiques (le FN était lui aussi présent), à savoir l’Union communale et Écolo.

Comme prévu, la première a remporté une écrasante majorité (72,5 % des suffrages), les seconds jouant six ans de plus leur rôle de minorité constructive.

Ce 14 octobre, les citoyens auront pas moins de quatre choix possibles sur les bulletins de vote. Cette hausse du nombre de groupes en lice s’explique par deux facteurs.


À commencer par l’arrivée en terre wallonne du FDF. Avec sept candidats (sur un maximum de 17) emmenés par Bruno Schmitz, le parti amarante risque toutefois d’avoir du mal à entrer au conseil communal.

Mais sa présence ne pourra qu’augmenter la dispersion des voix. Reste que la principale raison de l’élargissement du panel offert aux électeurs, c’est du côté de Notre Village qu’il faut la chercher. En décidant de quitter l’omnipotente Union communale qui rassemblait des membres du MR, du PS et du CDH, les humanistes et plusieurs libéraux ont tout d’un coup ouvert le jeu.

Quant à l’UC, si elle reste soutenue par le MR et le PS, elle doit déjà s’être faite à l’idée que les majorités absolues obtenues haut la main, c’est terminé, du moins cette fois-ci.

Elle comptera quand même sur le président du CPAS, Gérard Jacques, et l’échevine Marie-Claire Wautier pour la mener vers un maximum de sièges.

Mais son maître-atout, ce pourrait être un nom : Breuer. En référence à l’ancien et regretté bourgmestre – décédé en janvier 2011 -, dont le groupe revendique l’héritage.

Mais aussi pour Julien, son fils, qui figurera en dernière position sur la liste. Au milieu de tout ça mais hors des querelles, il reste Écolo.

Des Verts qui peuvent peut-être espérer jouer un rôle d’arbitre si d’aventure personne n’obtenait de majorité absolue. Qui l’eut cru il y a encore quelques mois ?

Geoffroy Herens

Les commentaires sont fermés.