Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

26/09/2012

Flandre: les présidents de parti sur les bancs de l'université

karl-devos.gif

Le politologue gantois de l'université de Gand Karl Devos a l’habitude d’organiser chaque année une grande leçon avec un homme politique de renom. Mais comme cette année, il y a les élections, il ne voulait pas donner l’impression de vouloir privilégier une couleur plutôt qu’une autre.

Ce mardi, il a dès lors invité les sept présidents de parti flamands ayant une représentation parlementaire. Et leur a demandé de présenter aux étudiants présents en nombre dans son auditoire les enjeux des élections communales pour leur parti de la façon la plus attractive possible. Chacun avait 15 minutes.


On ne résumera pas deux heures d’exposé en quelques lignes. Disons que certains orateurs étaient plus doctoraux et d’autres plus pragmatiques. Les étudiants ont cependant eu peu l’occasion de vibrer durant la session - les organisateurs avaient consciemment évité les confrontations directes entre les présidents de parti. Ils ont également rarement ri. Tout juste ont-ils souri quand Bart De Wever, clôturant en grand seigneur le tour des présidents, a souligné que "le président de Groen avait commencé son intervention au milieu de l’estrade et avait terminé à gauche, que le représentant du SP.A avait fait du surplace, que son homo- logue de l’Open VLD était allé de droite à gauche et que le CD&V avait démarré à droite de l’auditoire pour se retrouver au centre gauche". Le président de la N-VA a reconnu que son parti était encore "un géant aux pieds de nain" que "certains espèrent encore pouvoir pousser d’une tape dans le dos".

La rédaction

Les commentaires sont fermés.