Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

26/09/2012

Charleroi: Les Van Cau attaqués dans la campagne

charleroi,van cau,mont-sur-marchienne,jean-claude van cauwenberghe,philippeDepuis le début de la campagne électorale, tout avait été plus ou moins propre et lisse entre les candidats qui se présentent à Charleroi. Ca change : après les panneaux saccagés à Mont-sur-Marchienne et les surcollages un peu partout ailleurs, ce sont les insultes qui débarquent à Ransart.

Sur des affiches retrouvées en plusieurs endroits, les Van Cauwenberghe père et fils en font les frais. On y voit le visage de l’ancien leader du PS de Charleroi au-dessus d’un slogan invitant à rejeter son fils, Philippe, quinzième sur la liste du Parti socialiste pour les communales de Charleroi.

Les auteurs de ce coup bas écrivent que “pendant des années, Jean-Claude Van Cauwenberghe a enc… les Wallons avec la complicité de son parti et d’Elio. Que ce n’est pas près de s’arrêter puisque maintenant le fils arrive (sic)”.


L’affaire ne fait pas rigoler les Van Cauwenberghe. Philippe va consulter un avocat en vue de déposer une plainte. “On ne peut laisser passer ça.” Son père est sur la même longueur d’ondes. “De tels procédés sont proprement inacceptables.”

Qui en sont les auteurs ? “On pense à l’extrême droite”, confie l’ex échevin des Sports, écarté de ses fonctions après son inculpation dans le cadre d’un dossier de menaces lors de la précédente campagne (NDLR : il a été acquitté).

“On y pense pour deux raisons bien simples : d’abord, Ransart est un nid d’extrémistes de droite. C’est là que le FN avait réalisé l’un de ses meilleurs scores aux communales de 2006, en concentrant plus de 15 % des voix. Mais mon père comme Elio Di Rupo sont des cibles habituelles des groupuscules fascistes. Ils les ont visés souvent dans le passé.”

Selon nos informations, peu d’affiches anti Van Cauwenberghe sont en circulation. Tout laisse penser qu’elles sont le fruit d’un bricolage sur photocopieuse couleur et qu’il n’en existe qu’une poignée d’exemplaires.

D. A.

Les commentaires sont fermés.