Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/09/2012

Wavre : "Walter le libraire", l’attrape-voix de Charles Michel ?

Walter le libraire, Charles Michel; MR, Wavre, élections communalesSouvenez-vous, lors des négociations budgétaires de l’automne 2011, les présidents de partis planchaient sur la taxation des voitures de société. Lors d’une intervention télévisée, le président du MR avait évoqué l’impact de certaines mesures envisagées sur son... libraire. Ni une ni deux, la presse et les humoristes se sont intéressés à Walter Agosti, le libraire de Charles Michel à Bierges.

Avant-dernier sur la Liste du bourgmestre, "Walter le libraire" joue sur sa soudaine notoriété pour grappiller quelques voix de préférence. Par conséquent, la question mérite d’être posée : Est-il un attrape-voix ou plus-value pour Charles Michel (MR)? LaLibre.be l’a contacté pour en savoir plus.


Avant toute chose, disons-le, vous n’êtes pas seulement libraire...

Effectivement, j’ai deux librairies (Limelette et Bierges), je suis le président de l’association des libraires Prodipresse pour Bruxelles-Wallonie et j’ai également des activités dans une compagnie d’assurances. Je fais beaucoup de tâches administratives, mais suis également de temps en temps derrière le comptoir pour vivre ce que vivent ceux qui y sont.

Suite aux déclarations de Charles Michel, vous avez eu une notoriété soudaine. Comment avez-vous vécu cela ?

Cela a été très rapide, car les radios et télés ont vite voulu montrer qui était "Walter le libraire". En effet, la notoriété est arrivée vite. Puis, cela s’est calmé un peu... avant de revenir avec ces élections communales.

Justement, vous êtes avant-dernier sur cette liste. Vous n’avez pas le sentiment d’être un simple attrape-voix ?

Alors, il y a des gens qui se demandent ce que je fais là. Mais je rappelle que j’ai déjà fait de la politique à Wavre il y a 20 ans sur une liste PSC, avant de rejoindre le MCC et donc le MR, où je me sens libéral. Ce n’est donc pas neuf pour moi. Plus tard, j’ai exercé deux mandats au CPAS. J’ai donc une certaine connaissance de la politique locale, et je n’ai pas d’autres ambitions.

Et la volonté de Charles Michel n’est pas de profiter de votre notoriété ?

Sincèrement, je ne pense pas. Il n’en parle jamais en tout cas. Il n’évoque jamais cet aspect-là. Dans notre équipe, la logique est plutôt que chaque candidat mène sa propre campagne électorale.

Par contre, ce qui est certain, c’est que vous jouez sur cette notoriété pour faire campagne. Vous êtes le seul avec une affiche dont le fond n’est pas blanc, mais... une librairie. Le tout, avec la mention "Walter le libraire" !

Ca, c’est clair. Je joue dessus pour ma propre campagne. J’ai d’ailleurs sorti un dépliant sur "Walter le libraire". C’est un moyen de me connaître ou reconnaître.

Concrètement, qu’apportez-vous à la liste ?

Je suis un natif de Bierges. J’ai envie que Limal et Bierges évoluent mais gardent l’aspect villages : fêtes, évènements, cafés, commerces locaux et une certaine tranquillité. Quant à Wavre, je veux en faire une ville forte en renforçant son aspect commercial face à la concurrence que représentent Louvain-la-Neuve ou Genval.

Que pensez-vous de votre personnage dans l’émission radio "Votez pour moi" ?

Moi, ça me fait rire ! Maintenant, comme toute parodie, il faut le prendre au second degré. Parfois, l’on me dit qu’ils me font passer pour un naïf. Et puis, quand vous n’êtes pas dans ce genre d'émissions... les gens demandent d’y être.

Dorian de Meeûs 

Les commentaires sont fermés.