Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/09/2012

Frasnes-lez-Anvaing: Le CDH donne ses tops et ses flops

frasnes-lez-anvaing,cdh

En cette période, les partis de l’opposition s’en donnent à cœur joie pour taper quelque peu sur ceux de la majorité. À Frasnes-lez-Anvaing, le CDH a décidé d’être plus doux en attribuant des tops et des flops.


Ainsi, les coups de cœur sont d’abord donnés à l’intercommunale Ideta pour la concrétisation de la zone économique sur le site de l’ancienne sucrerie. Le CDH souligne aussi la venue du Forem et de son centre de formation en métiers verts à Frasnes-lez-Anvaing.

Il met aussi en avant la concrétisation des maisons de village ainsi que les aménagements réalisés pour sécuriser les abords de l’école libre et la place d’Anvaing ainsi que la concrétisation du parking pour le football à Anvaing.

Enfin, si le parti appuie la mise à disposition des salles de sport pour les clubs reconnus par des fédérations officielles, le CDH estime que l’aide pourrait être meilleure pour d’autres sports.

Si le CDH a des coups de cœur, il attribue aussi quelques flops. Il cite : la problématique des inondations, l’urbanisation à outrance, le manque d’une agence de développement local ainsi que l’argent dépensé dans des études pour des projets qui n’aboutissent pas en citant, comme exemple, le cas du Palace.

Le CDH, dans son programme, veut remettre “l’humain au cœur des treize villages de Frasnes”. Dans le programme, on peut y lire que le CDH veut associer la population aux prises de décisions, contribuer au développement de la jeunesse tout en permettant aux aînés de mener leur vie.

Pour vivre dans une entité juste et solidaire, le CDH veut augmenter l’offre de logement public par exemple. D’autres points existent dans les matières comme l’agriculture, le sport, la sécurité, la mobilité et la vie associative. Le programme complet peut être consultable sur www.cdh-frasneslezanvaing.be.

Mais le CDH ne pouvait s’en empêcher de lancer une petite pique à la majorité. Pour lui, il faut engager le personnel via des examens à critères de sélections prédéfinis, ouvrir le bulletin communal aux partis de l’opposition afin de donner la parole aux représentants de l’ensemble des citoyens.

Enfin, il faut éviter les cumuls député-maïeur ou député-échevin. Visent-ils des personnes en particulier ?

T. VdB.

Les commentaires sont fermés.