Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2012

Charleroi: Réunies pour défendre Sofie Merckx

Sofie-Merckx.gif

L’approche des élections communales mais plus encore l’appel lancé le 1er mai dernier par la FGTB aux forces de gauche à se réunir pour réfléchir à un horizon commun ont servi de catalyseur. “Sur Charleroi, à quelques-uns, on a décidé de répondre présent, explique Michel Van Loo, metteur en scène. Vu l’imminence du scrutin communal, on a trouvé qu’il serait bien, en guise de première action, de soutenir une candidature commune.”


Ces déçus de la gauche traditionnelle sont à chercher dans une multitude de milieux. Ils sont syndicalistes, médecins, ouvriers, militants de causes diverses. Ils ont en commun certains combats qui les ont souvent réunis par le passé. “Après y avoir bien réfléchi, nous avons décidé de soutenir la candidature de Sofie Merckx du PTB, affirme Michel Van Loo. C’est elle qui est pour nous la mieux placée pour défendre nos positions au conseil communal. Nous espérons dès lors qu’elle puisse y accéder le 14 octobre prochain.”

À soutenir Sofie Merckx, ils sont aujourd’hui une centaine. La majorité d’entre eux affirme ne pas entretenir de liens particuliers avec le PTB même s’ils ont forcément les opinions ancrées à gauche. À l’occasion de prochains scrutins, d’un commun accord, ils pourraient d’ailleurs, disent-ils, défendre un candidat d’un autre parti.

“Y compris éventuellement du PS ou d’Ecolo”, affirme Michel Van Loo.

“Personnellement, je ne suis pas du PTB, affirme Paul Trigalet. Depuis de nombreuses années, je milite pour faire avancer le droit au logement. Dans le cadre de ce combat, je cherche toute ouverture. Et il me semble que défendre la candidature de Sofie Merckx peut en être une.”

D’autres parmi les membres du comité ont pu apprécier ses combats en tant que médecin : “Je suis généraliste moi-même, affirme Denis Baudouin. J’ai pu le constater : Sofie est capable de défendre ses patients jusqu’au bout. Notamment face à l’intransigeance des médecins-contrôles.”

M.At

Les commentaires sont fermés.