Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2012

En Brabant wallon, le MR veut rester le plus fort

pict_446946.jpgLe nombre de sièges passera de 56 actuellement à 37, tandis que le collège provincial ne comprendra plus que quatre membres, au lieu de six aujourd'hui. S'il n'est pas sûr que la majorité turquoise (MR-Ecolo) se maintienne, le MR qui avait obtenu 41,54% des voix en 2006 veut rester le plus fort.


L'actuel président MR du collège provincial, Pierre Boucher (notre photo), figure encore sur la liste présentée pour le district de Wavre - le Brabant wallon est séparé en deux districts, Wavre et Nivelles - mais il n'est plus candidat à une fonction dans l'exécutif. D'aucuns voient Mathieu Michel, fils de Louis et frère de Charles, lui succéder.

Mathieu Michel a été désigné tête de liste pour le district de Wavre, tandis que le jeune Waterlootois Tanguy Stuckens tire la liste pour le district de Nivelles. On trouve sur celle-ci des poids lourds du MR Brabant wallon dont une série de bourgmestres: Vincent Scourneau (Braine-l'Alleud), Gérard Couronné (Genappe), Emmanuel Burton (Villers-la-Ville) ou encore Pierre Huart (Nivelles).

Le MR, qui avait décroché 24 des 56 sièges en 2006, avait choisi de s'allier avec Ecolo qui, pourtant, était passé de 18,46% à 15,05% et avait perdu deux sièges. Charles Michel (MR) et Marcel Cheron (Ecolo) avaient conçu cette alliance turquoise, une première, comme un test dont les deux partenaires, après six ans, se disent satisfaits.

Il n'y a cependant aucune certitude sur la reconduction de cette majorité. Les listes Ecolo sont emmenées cette fois par le député provincial Alain Trussart pour le district de Wavre, et la conseillère provinciale Anne Dorselaer pour le district de Nivelles. En présentant leurs listes respectives, les deux partenaires ont affirmé qu'il n'y avait aucun accord pré-électoral entre eux. Et Mathieu Michel (MR) a également démenti les rumeurs d'alliance avec le PS.

Les socialistes avaient perdu 2% en 2006, passant à 20,13 % et laissant deux sièges. Certains d'entre eux ont très mal vécu le choix du MR en 2006, de saborder l'alliance MR-PS conclue en 2000. Et André Flahaut (PS), le patron de la fédération socialiste du Brabant wallon, a estimé publiquement il y a quelques mois que le groupe PS à la province aurait pu mieux travailler sur les bancs de l'opposition.

Pour tenter de reconquérir le collège provincial, ce sont deux femmes qui ont été placées en tête de liste au PS: Dominique de Troyer pour le district de Wavre, et Isabelle Kibassa Maliba pour le district de Nivelles. Cette dernière, conseillère communale tubizienne, est la fille du ministre d'Etat congolais Frédéric Kibassa, et est l'épouse de Jean-Claude Tshisekedi, fils d'Etienne Tshisekedi.

Du côté du CDH, passé de 13,5 à 16% en 2006 en prenant la place de troisième force politique en Brabant wallon, on part au combat en ayant perdu une ancienne tête de liste. Vincent Girboux, de Genappe, a rejoint sur le plan local la liste du bourgmestre MR Gérard Couronné. Il ne figurera donc plus sur la liste humaniste du district de Nivelles. Il y est remplacé par Olivier Vanham, chef de file de l'opposition CDH à Braine-l'Alleud. La tête de liste CDH pour le district de Wavre est le chef de groupe Philippe Matthis (La Hulpe).

Belga

Les commentaires sont fermés.