Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/09/2012

Rixensart: Libéral, comme nom de famille

rixensart.gif

“Rixensart était la perle du Brabant wallon, mais la perle est ternie et il y a du boulot pour la lustrer. Les promesses n’ont pas été tenues ! Au sujet de la mare aux loups, les scouts sont toujours dans l’attente. GSK Genval, c’est une saga pharaonique. La rénovation de la piste d’athlétisme, des écoles de Genval ou Rosières : on les attend toujours. Et le CPAS est un puits sans fonds. Sans oublier la situation financière de la commune”, constate Jean-Pierre Leblanc, tête de liste du Mouvement libéral et qui était déjà sur la liste LB-MR en 2006, comme huit autres candidats de la liste Libéral.


Une liste soutenue par l’ancienne bourgmestre de Rixensart, Jacqueline Herzet, qui n’est plus candidate, mais espère bien mettre ses compétences au service des habitants, éventuellement au sein du conseil du CPAS.

“En fin de carrière, c’est un endroit où on peut encore faire profiter de son expérience”, indique celle qui ne veut pas polémiquer sur la perte du sigle MR. “Le parti a pris une décision. Ils ont leurs raisons, la commune a d’autres raisons, que le parti ne connaît pas. J’ai été libérale durant toute ma carrière politique. Libéral, c’est notre nom de famille. Même si je ne suis plus candidate, je ne me désintéresse pas de la commune. On continue le travail réalisé.”

Quant aux allers-retours entre la NAP/MR et Libéral de certains ? “Chacun a le droit de changer d’avis”, répond Jacqueline Herzet. “C’est le mercato, et il a continué de plus belle. Sous prétexte de rassembler le centre-droit, Jean Vanderbecken a fait son shopping ! Notre liste est emmenée par un vrai libéral carté, pas par un libéral de circonstance. On verra donc la cohérence le soir des élections. Mon espoir, c’est que les élus de centre-droit se rassemblent le soir des élections, si on se met d’accord sur un objectif commun et si la confiance est présente. Mais le plus important, c’est le projet et la gestion de la commune.”

Quant aux ambitions de la liste qui annonce une campagne assez soft, vu les temps difficiles pour les citoyens ? “Quatre sièges, ça semble raisonnable, mais tout ce qui viendra en plus, c’est du bonus”, conclut Jean-Pierre Leblanc.

Laurence Dumonceau

 

11:32 Publié dans Brabant wallon | Tags : rixensart | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.