Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/09/2012

Molenbeek: L’alcool en rue sera interdit après 22 h

Francoise-Schepmans.gif

Après le cas du quartier Ribaucourt, les cinq têtes de liste molenbeekoises ont débattu des drogues douces et, plus largement, du combat contre les incivilités. Alcool en rue, règlement taxe comme l’a proposé la Ville de Bruxelles… Voici leurs pistes, leurs prises de position.


Philippe Moureaux. “La consommation d’alcool en rue devient un vrai problème. Je ne suis pas certain que la mesure avancée par Freddy Thielemans résoudra le problème car ils iront acheter de l’alcool ailleurs. Nous venons de nous mettre d’accord, en conseil de police, pour mettre une amende à ceux qui consomment de l’alcool en rue, la nuit. La journée, on a moins de problème.”

Françoise Schepmans. “Il manque d’agents sanctionnateurs à Molenbeek. Et ils ne sont pas assez formés. Je pense que, en sus de la répression judiciaire, les sanctions administratives constituent un bon moyen de ramener les gens vers le respect de normes, des valeurs. Quant aux gardiens de la paix, il faut faire en sorte qu’ils puissent véritablement intervenir sur le terrain. Je suis convaincue qu’il faut responsabiliser les gardiens de la paix.”

Sarah Turine. “Interdire l’alcool en rue est un problème spécifique à certains quartiers. Je ne pense pas qu’à Molenbeek, on soit face à la même situation. La consommation de cannabis ou d’alcool est une tendance lourde chez les jeunes. Le vrai problème, c’est la banalisation. De plus en plus de jeunes ont une consommation dure de drogues douces. Et les acteurs de terrain ne sont pas outillés, pas formés pour y faire face. Seul 1,36 % de budget drogues est consacré à la prévention. C’est largement insuffisant.”

Ahmed El Khanouss. “Dans mon travail quotidien, je constate que les consommateurs durs de cannabis ont du mal à trouver leur place dans la société. Ils sont incapables de se réveiller le matin, etc. Ne tombons donc pas dans le piège laxiste. Je reste convaincu que l’éducation constitue l’axe majeur à mener, avec les acteurs de terrain, les enseignants, les parents…”

Michaël Vossaert. “Si on légifère, il faut choisir la meilleure sanction possible. Il ne faut pas confondre le rôle des agents de prévention et celui des policiers. Les gardiens de la paix ont besoin de formation. On peut également revoir le recrutement.”

G. Be et M. L.

Commentaires

TSP$ tout sauf P$ dans la région et à Molenbeek.
Tout sauf Moureaux et ses complices d'hier et de demain.
Pour mettre fin au règne calamiteux (le mot est faible) du potentat de 1080 pas une voix pour LB PS ni le MR qui pendant 6 ans a (et va) servi(r) de roue de secours à ce laxiste nihiliste.
Insécurité,pas de contrôle de la composition des ménages, insalubrité, immigration incontrôlée, pléthore d'emplois de complaisance...

Écrit par : Le Hérisson | 27/09/2012

Les commentaires sont fermés.