Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/09/2012

Bruxelles-ville: PS et MR soulignent le bilan "calamiteux" du cdH

Hamza Fassi-Fihri.jpgLe bilan du cdH en matière d’emploi serait « calamiteux » selon le PS de la ville de Bruxelles, qui établit ce constat en prélude de ses "1000 propositions pour Bruxelles" publiée ce mardi. Par la voix de Hamza Fassi-Fihri, le cdH a défendu son bilan ce mardi après-midi. C'est maintenant au tour du MR de s'exprimer sur la question sur Twitter et à LaLibre.be. Et il semble d'accord avec l'analyse du PS.

"Concernant la compétence 'Emploi-Formation' dont le cdH a eu la charge depuis 2006, on peut en effet parler d'un véritable échec", explique Geoffroy Coomans (MR)."Plus de 16.500 chômeurs rien que pour la Ville de Bruxelles, c'est colossal. D'autant qu'avec les investissements consentis ces dernières années pour une nouvelle Maison de l'Emploi flambant neuve à 6.000.000 €, on était en droit d'attendre une amélioration. C'est l'inverse qui s'est produit".


"A force d'avoir des échevins empêchés remplacés par d'autres incapables et non qualifiés pour suivre les matières attribuées - et souvent plus intéressés par leur réélection qu'à leurs compétences - , il est malheureusement normal d'en arriver à ce constat d'échec, ajoute-t-il. Durant 6 ans, il n'y a ainsi pas eu d'échevin de l'emploi et de formation, ni d'échevin du commerce d'ailleurs." poursuit le conseiller communal libéral.

"En effet, débarqués en 2006 sans rien connaître de la Ville de Bruxelles, tant Milquet que Vanackere sont rapidement repartis vers d'autres fonctions au Fédéral. Et leurs remplaçants respectifs n'ont pas été à la hauteur pour les remplacer."

Pour sa part, Alain Courtois, tête de liste MR à Bruxelles-Ville ajoute: "Dans son programme, le MR demande à ce sujet la création d'un grand échevinat "Economie-Commerce-Emploi-Formation" pour enfin redonner une visibilité et une cohérence à ces enjeux essentiels pour la Ville".

cdH:"Nous ne pouvons laisser passer une telle attaque."

Hamza Fassi-Fihri (CDH), contacté par Lalibre.be ce mardi soir avait tout d'abord répliqué à l'attaque du PS: "Nous ne pouvions laisser passer cette attaque". Par voix de communiqué, les oranges rectifiaient le tir en fin d'après-midi. Morceaux choisis:

"Le cdH refuse de rentrer dans ce genre de pseudo-polémique sans raison ni fondement, si ce n’est sans doute un stress vraisemblablement non maîtrisé de campagne, d’autant plus que, détail piquant, le même PS vient de distribuer un bilan dans toutes les boîtes de Bruxelles vantant à la page 3 le bilan de l’emploi qui est dans les mains … du cdH."

Et le cdH de dérouler à son tour, point par point, des contre-attaques en règle pour chaque pique socialiste... "Pour rafraîchir la mémoire et ainsi ramener nos partenaires à un calme qu’ils ne manqueront pas de retrouver à la lecture de ce communiqué, voici quelques exemples du bilan reconnu par tous de la politique cdH de l’emploi.

1) Politique de l’emploi cdH à la Ville de Bruxelles:

Un bilan incontestable après le vide absolu sur ce sujet les 6 années avant (une nouvelle maison de l’emploi avec 120.000 passages par an, 561 contrats grâce à la nouvelle agence d’interim social de la ville (Potentia), plus de 400 contrats signés lors des nouveaux salons de l’emploi, des centaines de jeunes dans les nouvelles formations lancées, nouveaux projets d’économie sociale créatrice de dizaines d’emplois…

2) La politique cdH de l’emploi au fédéral:

Unanimement félicitée par la presse belge et toutes les institutions internationales avec une baisse du taux de chômage malgré la crise et en outre l’engagement à Bruxelles de 11.676 personnes en deux ans seulement dont 75% de jeunes dans les contrats win-win et de plusieurs milliers d’autres mises à l’emploi.

Et d'ajouter qu'"alors que le taux de chômage belge était supérieur au taux moyen de la zone Euro et de l’Union européenne des 27 en 2007, il lui était fin 2011 largement inférieur", et qu' "entre 2001 et 2010, l’emploi a mieux évolué en Belgique que dans l’UE dans son ensemble".

3) Mise à l’emploi de plusieurs milliers de jeunes et moins jeunes:

11.676 contrats win-win mis en place par Joëlle Milquet en deux ans à Bruxelles, plusieurs milliers de contrats nouveaux en titres-services, dans le non-marchand, dans l’Horeca etc. grâce aux mesures de crise du cdH, augmentation des allocations de chômage, octroi du chômage économique pour les employés.

Ambiance-ambiance,... Cela promet pour octobre.

Rédaction en ligne 

Les commentaires sont fermés.