Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2012

Watermael-Boitsfort: Deleuze est candidat bourgmestre

pict_445395.jpgO. Deleuze est prêt à cumuler coprésidence d’Ecolo et mayorat. Ses colistiers le suivent. “Ce serait la doctrine Javaux”, dit-il.

Ecolo va-t-il serein aux élections communales ?

Oui, pour deux raisons : 1° je vois, quand je vais sur le terrain, que les gens d’Ecolo ont la pêche; 2° notre projet, c’est que les communes peuvent être des lieux de résistance contre la société de l’épuisement, la société qui fait que l’homme le plus riche de France décide d’aller en Belgique pour l’argent. La société de l’indécence, du stress et du pognon. Et quand nous disons cela, nous sommes crédibles, les gens savent que nous le pensons et le mettons en pratique quand nous participons à la gestion communale, des crèches aux pistes cyclables et aux économies d’énergie.


Ecolo a donc la pêche : vous vous voyez élargir le nombre de majorités communales associant Ecolo ?

Depuis les premières élections d’Ecolo en 1982, nous augmentons le nombre de conseillers communaux et de majorités. On va avoir 4 500 candidats, soit 500 de plus que la fois dernière. On a des listes dans quasi dans toutes les communes. Aujourd’hui on est dans 25 majorités et je pense qu’on va continuer à augmenter notre ancrage local.

Ecolo n’est-il pas déforcé par le décret wallon accordant le mayorat au candidat le plus populaire de la liste la plus forte ?

A partir du moment où Ecolo personnalise moins les choses (même si c’est plus qu’avant) et n’a pas des notables installés depuis des générations, cela constitue évidemment un handicap. Mais nous avons également des avantages aux communales. Les gens pensent que nous sommes engagés à fond dans notre boulot, que les gens qui sont échevin ou bourgmestre Ecolo, ils sont à fond dedans. On ne cumule pas comme dans les autres partis. De plus, on est reconnu comme des bons gestionnaires. On bosse, quoi.

De quels mayorats rêvez-vous ?

D’abord, c’est le peuple qui vote. Ceci dit, nous avons aujourd’hui deux mayeurs. On peut en avoir plus : Enghien, avec Olivier Saint-Amand. Et en Région bruxelloise, il y a Ixelles, où nous avions quand même 25 % la dernière fois; et Watermael-Boitsfort, où les jeux sont ouverts puisque MR et FDF se sont bagarré. A Forest, on va voir.

Vous pourriez être bourgmestre de Boitsfort ?

Oui, je pourrais être bourgmestre, sauf extraordinaire événement de type institutionnel. Ce serait la doctrine Javaux.

Vous cumuleriez alors la coprésidence d’Ecolo et le mayorat ?

Oui, oui. Je suis candidat bourgmestre de Watermael-Boitsfort, même si je ne suis pas tête de liste, parce que les échevins ont fait un superboulot. Et tout cela en accord avec les échevins. C’est comme ça.

Entretien Vincent Rocour et Laurent Gérard

Les commentaires sont fermés.