Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2012

Schaerbeek: Helmet envahi par les affiches

art_203430.jpgHelmet est l’un des quartiers les plus prisés par les candidats schaerbeekois en quête de visibilité à l’aube des élections communales d’octobre. À tel point que les vitrines de certains commerces sont littéralement recouvertes par des affiches électorales. Quelques commerçants commencent tout doucement à en avoir ras-le-bol…

C’est le cas des deux responsables du restaurant L’Atelier à pizza, qui disent désormais stop au suraffichage. “Cela fait quasiment deux mois maintenant que nous sommes sans cesse sollicités pour mettre des affiches ou pour accepter des tournages de vidéos électorales devant l’établissement” , indique Majid Messagier.


Au départ, les gérants avaient accepté quelques affiches de différents partis. Mais celles-ci ont rapidement recouvert toutes les vitres. “On ne voyait plus rien donc on a pris la décision d’en enlever une dizaine. Certains candidats qui sont aussi des clients ont été vexés que l’on retire leur affiche et ne viennent plus manger ici. C’est vraiment très délicat” , déplore Ali Benamar.

Pour de nombreux commerçants, il est très difficile de résister à la pression exercée par les candidats. “Comme certains font partie de notre clientèle, on se sent un peu obligé de mettre leurs affiches si on veut les garder” , confie le responsable d’un salon de coiffure située sur la chaussée de Helmet. “Et puis, il y a des jalousies entre les candidats qui nous demandent pourquoi on met l’affiche d’un tel et pas la leur. C’est vraiment très difficile de refuser !”

Ramzi Barakat, gérant du magasin de vêtements Le Prince, a récemment retiré toutes les affiches électorales. “On ne voyait plus du tout la devanture, ce qui était très mauvais pour les ventes. J’ai voulu faire plaisir mais c’est vite devenu exagéré. J’ai tout retiré et maintenant, je n’accepte plus rien.”

La seule solution pour ne pas être envahi par les affiches, selon le gérant d’un magasin d’alimentation générale de la rue Richard Vandervelde, c’est de dire non à tout le monde d’entrée de jeu. “Des candidats issus de tous les partis sont venus me demander mais j’ai toujours refusé car j’ai besoin de ma vitrine pour mettre mes produits en valeur. Et puis, je préfère rester neutre !”

Pa. D.

Commentaires

M. Ennay, quitte le parti de Onkelinx (PS / liste de la candidate empêchée par ses fonction et par l'électeur) ...
Défection, bonne nouvelle, limite l'infection.

Écrit par : Le Hérisson | 18/09/2012

Les commentaires sont fermés.