Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2012

Liège: la machine PS est en route

art_203331.jpgÀ la question : depuis quand le PS participe-t-il à la majorité ? Les candidats socialistes marquent une pause, échangent un regard… et répondent, “depuis 1977 à la fusion des communes” , sourire aux lèvres. Jamais en effet, la grande commune de Liège n’a connu une majorité sans que le Parti socialiste y participe. Une position de force mais qui oblige aussi à réaliser son auto-évaluation, régulièrement. “Nous ne sommes pas sclérosés” , assure donc Willy Demeyer, bourgmestre et candidat bourgmestre.

Car le bilan est bon, assure le leader socialiste devant ses 48 colistiers. Il faut dire que les nouvelles furent bonnes lors de la dernière législature, “la reprise de la dette” , “l’administration pérennisée, le Grand Curtius” ou encore l’ORW sont cités en exemple. Le tram et Liège 2017 voire le plan Wallonie cyclable permettent par ailleurs de se projeter dans la prochaine législature…“Liège va mieux.”


Quid des sujets qui fâchent ? Toxicomanie et prostitution… comment garantir que cette majorité pourra régler ce qui ne semble pas l’avoir été ? “C’est géré”, assure le mayeur, qui précise bien sûr : “tout n’est pas résolu, on connaît les futurs dossiers auxquels il faudra s’atteler” .

Nul doute que la volonté est bien sûr de faire mieux que les 21 sièges sur 49 obtenus en 2006. Selon un récent sondage, c’est d’ailleurs trois sièges que le PS glanerait encore, à un siège d’une majorité absolue “qu’on aimerait bien connaître” , commente Willy Demeyer. En attendant, la question reste : avec qui diriger ? Un CDH fidèle assurant au PS un meilleur rapport de force ou un autre parti à la santé en pleine expansion ?

L’expérience et un brin de nouveauté, tel est le visage que dit afficher le PS 2012. “Une liste forte, avec 19 élus sortants sur les 21 – José Happart et Nicole Struvay ne se présentent plus – un ministre, une députée européenne, quatre députés fédéraux” ... Puisqu’on ne pourra être exhaustif, on retiendra la plus jeune candidate, Jasmina Jarine (30e), 22 ans, et la moins jeune, Monique Deckers (43e), 69 ans. Sur cette même liste, on trouve 25 hommes et 24 femmes, 18 nouveaux…

Et parmi les priorités évoquées, on retiendra un travail sur la précarité, le renforcement des crèches ou un travail sur la taxe urbaine et, laisse-t-on entendre, la réduction du montant permettant l’exonération. Face à la montée de certains partis à la gauche de cette gauche, la machine socialiste veut donc montrer que “le vote utile, c’est le PS” . À suivre...

Marc Bechet

13:16 Publié dans Liège | Tags : ps, liege, willy demeyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.