Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/09/2012

Wavre: retrouver le pouvoir de décider

art_203147.jpg“Il y avait moyen de faire plus et mieux.” Le Parti socialiste – par la voix de Dominique De Troyer, tête de liste du district de Wavre pour les provinciales – n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il s’agit de réaliser le bilan des actions menées durant la législature par l’alliance MR-Écolo à la Province.

Une politique décevante où les seuls motifs de satisfaction seraient à chercher dans les investissements en terme de sécurité ou encore l’évolution de la Régie foncière provinciale, à en croire les hommes d’André Flahaut, qui rappellent que ce sont “autant de projets initiés sous l’ancienne législature… et concrétisés par l’actuelle”.


Car, selon le groupe, rejeté pour la première fois depuis la création de la Jeune Province sur les bancs de l’oppositon en 2006, la majorité turquoise aurait tout simplement manqué “d’ambition et d’envergure. Le one-shot et le saupoudrage ont prévalu et on cherche encore aujourd’hui la vision globale de cette majorité MR-Écolo. Il y avait moyen de faire plus et mieux… surtout quand on bénéficie d’un crédit inespéré de 75 millions d’euros (NDLR : une somme issue du fonds de pension provincial, dont le mode de financement a été revu) en cours de législature.”

Les socialistes le clament haut et fort : ils promettent le changement. Au moment de présenter leur programme pour les six années à venir (Lire ci-après), ils escomptent bien quitter les bancs de l’opposition pour gagner ceux, plus confortables, de la majorité.

“Notre objectif est d’être à nouveau au pouvoir”, confie Stéphane Crusnière, qui se conde Dominique De Troyer pour le district de Wavre. “Le 14 octobre au soir, nous espérons avoir un nombre de candidats élus suffisamment important pour nous permettre d’être un acteur incontournable autour de la table des négociations.”

Pour le président de la fédération socialiste du Brabant wallon, André Flahaut, il serait même stratégiquement très intéressant pour la Province que le PS soit associé à la future majorité provinciale pour faire porter ses idées. “Le gouvernement de la Région wallonne et de la Communauté française ainsi que le Gouvernement fédéral (NDLR : à chaque fois, le PS est dans la majorité) sont en place jusqu’en 2014” , confie-t-il. “Si on veut arriver à un plus grand respect du Brabant wallon durant la prochaine législature, il y aurait plus d’intérêt à avoir le PS au pouvoir au niveau provincial.”

L’appel est lancé . Aucun accord préélectoral n’ayant été conclu – dixit le PS -, il faudra attendre les premiers jours après les élections pour savoir si les autres formations politiques voient une alliance avec le PS comme étant un atout pour la Province.

Yannick Natelhoff

Les commentaires sont fermés.