Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/09/2012

Evere: calme plat

pict_444450.gifIl est coutume d’associer son nom à l’OTAN. Mais on oublie toujours que le siège de cette organisation se trouve en réalité sur le territoire de Bruxelles-ville. Celui de la commune d’Evere se trouve toutefois bel et bien tout autour. Un territoire bien plus vert et bien moins dense que Saint-Josse et Schaerbeek, deux communes qui, comme elle, font partie de la zone de police de "Bruxelles-Nord". Un territoire de seconde couronne, aux confins de la Flandre, amené selon toutes les prévisions à affronter de manière importante le fameux "boom démographique" que l’on promet à la Région dans les vingt prochaines années.


Ce n’est qu’en 1954 qu’Evere cesse officiellement d’être une commune néerlandophone pour être rattachée à Bruxelles. Bilingue comme les 18 autres, on y trouve plusieurs élus et néerlandophones. Plusieurs candidats aussi, et non des moindres puisque le ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel (Open VLD) s’y présente mais sur la Liste du Bourgmestre de Rudi Vervoort (PS) !

Une liste sociale-libérale la Liste du Bourgmestre ? "Pas du tout", explique l’intéressé. La présence de Guy Vanhengel sur la liste socialiste est davantage une question d’affinités personnelles. Les deux hommes s’apprécient et se connaissent depuis longtemps. "Je crois que les libéraux auraient bien voulu avoir Guy Vanhengel sur leur liste", poursuit Rudi Vervoort. "Et moi sur le plan politique, j’apprécie beaucoup le fait qu’il ait toujours défendu la Région bruxelloise."

Avec 15 sièges sur 31 au conseil communal, les troupes de Rudi Vervoort sont en position de force. D’après ses dires, les six années passées aux côtés du MR se sont plutôt bien passées. Mais il faudra voir si la séparation entre libéraux et FDF permettra de reconduire cette coalition.

Entre 2000 et 2006, Rudi Vervoort a gouverné avec Ecolo. Mais les résultats des Verts se sont effondrés en 2006. Ils ne comptent plus que deux sièges à l’heure actuelle. "Nous espérons cette fois remonter à cinq", explique Ingrid Parmentier, tête de liste Ecolo/Groen à Evere. "Nous estimons avoir été très présents durant ces six années et avoir fait un vrai travail d’opposition constructive."

Pour Rudi Vervoort, une des grandes réussites de la législature écoulée est la zone de police qui, dit-il, affiche la meilleure performance de toute la région bruxelloise. Le bourgmestre se félicite également de tous les chantiers lancés pour anticiper le boom démographique ainsi que les rénovations de voiries. Dans les prochaines années, dit-il, vu les réserves foncières de la commune, il faudra encore s’attendre à une forte augmentation de la population. "Le défi est de faire face à cette augmentation tout en préservant le caractère convivial de la commune", estime Rudi Vervoort.

Pour l’opposition Ecolo, le bilan de la majorité n’est pas si mauvais. "La politique culturelle, notamment, est une vraie réussite", explique Ingrid Parmentier. "Nous regrettons toutefois qu’il n’y ait pas assez de consultations des Everois pour les projets qui les concernent."

Sauf énorme et imprévisible surprise, Rudi Vervoort devrait donc rempiler pour un quatrième mandat à la tête d’Evere. Reste à savoir avec qui Car même si la Liste du Bourgmestre obtient, comme il le souhaite, la majorité absolue, il indique ne pas être "d’une génération où l’on gouverne tout seul."

Grégoire Comhaire

Les commentaires sont fermés.