Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2012

Schaerbeek: Un Bernard Clerfayt en grande difficulté

bernard clerfayt,cdh,fdf,schaerbeek

Si les résultats de ce coup de sonde dans la commune bruxelloise de Schaerbeek se confirment dans les urnes, les élections communales risquent de se transformer en véritable bérézina pour le bourgmestre sortant Bernard Clerfayt. Pensez ! Sa liste - très FDF et un peu libérale - passerait de 40,8 à 24,1 %. Une chute vertigineuse qui lui ferait perdre pas moins de 9 sièges au conseil communal. Un séisme politique est donc peut-être en train de gronder au sein de l’électorat schaerbeekois.


Au profit de qui ? Du MR bien sûr, qui représenterait 12 sièges, alors qu’il ne s’était pas présenté sur son nom propre en 2006 - libéraux et FDF étant encore mariés. Très maigre consolation pour Bernard Clerfayt : son allié écologiste, emmené par la vice-présidente du Parlement européen Isabelle Durant, passerait de 6 à 8 sièges.

Pour le PS de Laurette Onkelinx, ce baromètre annonce un résultat décevant : un siège de moins. Et une égalité parfaite avec les libéraux fidèles à Charles Michel. La situation est pire encore pour le CDH qui passerait de 5 à un seul siège. Une catastrophe pour son leader Denis Grimberghs, qui paye peut-être l’accord préélectoral qu’il a conclu avec la Liste du bourgmestre et les écologistes. Avec de tels résultats, cette alliance rendue publique dès avant l’été ne suffirait d’ailleurs pas à constituer une majorité (en ne parvenant pas à obtenir 24 sièges sur 47).

PS et MR l’obtiennent par contre, mais tout juste. Elle est clairement insuffisante pour s’assurer une législature tranquille. Bref, des négociations s’annoncent ardues à Schaerbeek. Le terrain semble en outre particulièrement favorable aux trahisons. Une fois de plus. Pour rappel, en 2006, c’est Isabelle Durant qui avait coulé l’Olivier pour soutenir, à la dernière minute, le bourgmestre FDF Bernard Clerfayt qui avait connu une victoire éclatante. Pour le moins marris, le PS et le CDH se sont retrouvés dans l’opposition.

Cette fois-ci, une pression maximum s’exerce sur Denis Grimberghs. A demi-mot, le PS menace le CDH de lui faire payer ailleurs le maintien de cet accord FDF-Ecolo-CDH, si les humanistes sont en mesure d’offrir une majorité à Laurette Onkelinx. En conséquence, le CDH (le président Benoît Lutgen et Joëlle Milquet en tête) tentera de convaincre Denis Grimberghs.

M.Co.

Commentaires

L'Âne ne veut pas de la châtelaine de Lasne

Écrit par : Le Hérisson | 09/09/2012

Drôle d'interpretation que vous donnez aux chiffres! La liste de bourgmestre ne "chute" nulle part. FDF et Libéraux montent de 40,8 à 45,6%.

La séparation va leur donc faire du bien électoralement. Si l'ordre de Charles Michel d'interdire à ses camérades schaerbeekois une liste commune avec le FDF n'était pas venu si tard, à un moment que celles-ci avaient déjà décidé de rester sur la Liste de Bourgmèstre, ils auraient évité des blessures inutiles et gagné une coaltion MR-FDF facile, sans les écoles ni le cdh...

Écrit par : malte | 09/09/2012

La liste du bourgemestre, très peu libérale ? Et Bernard Guillaume ? Et Etienne Noël ? Deux des trois grosses têtes du MR s'y trouvent, ainsi que de nombreux autres schaerbeekois qui préfèrent l'honnêteté aux jeux de l'ombre.

Liste du Bourgemestre = FDF + MR unis, loin des petites disputes de cours de récré que se livrent leurs deux coqs.

Écrit par : AOU | 11/09/2012

Les commentaires sont fermés.