Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2012

Liège: Le PS frôle la majorité absolue et le MR écrase le CDH

baromètre,sondage,communales,ps,cdh,mr,liège

Au soir du 8 octobre 2006, on sablait le champagne au PS, qui passait de 34,8 % à 38 %, et au MR, de 21,3 % à 26,1 %, alors qu’on servait la soupe à la grimace au CDH, tombant de 19,5 % à 14,4 %, et chez Ecolo, de 15,4 % à 12,2 %. Si les tendances ici enregistrées se confirment, la soirée du 14 octobre prochain s’annonce encore plus euphorique chez les premiers et sinistre chez les derniers.


Rouges et bleus, en effet, poursuivent leur ascension, gagnant respectivement 3,3 % et 1,3 %, quand orangés et verts continuent de plonger, de 3,7 % et 0,7 %. Circonstance aggravante pour les perdants : il y a six ans, ils pouvaient attribuer leur infortune au combat des chefs que s’étaient livrés le bourgmestre PS Willy Demeyer et le leader de l’opposition MR Didier Reynders, créant une bipolarisation de la campagne électorale défavorable aux autres partis. Las ! Le départ du ministre des Affaires étrangères pour les terres uccloises n’a rien changé au trend.

En dépit du récent renfort apporté par la médiatique Anne Delvaux, les voix humanistes continuent de filer vers les libéraux dont la campagne est pourtant bien moins agressive que naguère. Les écologistes, de leur côté, n’engrangent rien du mécontentement suscité à gauche par le réalisme socialiste gestionnaire. Il y a, il est vrai, de la concurrence dans cette partie de l’échiquier politique où le PTB + et le nouveau mouvement Vega (Vert + Gauche) semblent bien partis pour faire des pour cent à défaut de gagner des sièges. A noter aussi - constat cruel - que si 73 % des électeurs CDH ont confiance en leur tête de liste Michel Firket, 71 % des électeurs PS en Willy Demeyer, 64 % des MR en Christine Defraigne, seuls 28 % des Ecolos plébiscitent Bénédicte Heindrichs. Déficit d’image ?

Pour les socialistes qui pourraient être à un siège de la majorité absolue (24 sur 49), le seul bémol - outre de ne pas l’avoir, bien sûr - sera de se trouver contraints de faire désormais coalition avec des libéraux politiquement moins proches que les humanistes et dans un rapport de forces leur permettant de réclamer davantage d’échevinats. Car même si un nouveau collège PS-CDH tiendrait arithmétiquement la route, il serait à haut risque de travailler avec un partenaire discrédité et voué sans doute à une crise existentielle interne.

Mais attention : il reste 30,4 % d’indécis.

P.V.

Commentaires

Alliance MR-PS comme prévu par les états-majors. En plus d'une alliance entre la droite et la gauche à la province (depuis plus de 24 ans) qui va se poursuivre. Qui croit encore en la fausse opposition entre les liberaux et les socialistes?

Écrit par : Sarah | 09/09/2012

Les commentaires sont fermés.