Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/09/2012

Charleroi: Le PS peut à nouveau rêver de majorité absolue

sondages,charleroi,ps

En 2006, le PS avait pris un bouillon à Charleroi. Il restait, et de loin, le premier parti de la ville. Mais perdait 13 % des voix et surtout sa majorité absolue. Les socialistes payaient durement les affaires qui avaient secoué la commune et touché de plein fouet l’entourage proche de Jean-Claude Van Cauwenberghe, l’homme fort de Charleroi. Ils avaient alors dû composer avec deux autres partis - le MR et le CDH - pour former une majorité. Plus dur encore : ils avaient été contraints de céder l’écharpe maïorale au CDH Jean-Jacques Viseur, propulsé bourgmestre après les inculpations successives de Jacques Van Gompel et Léon Cassaert.


Cet épisode peu glorieux pourrait bien être rangé au rayon des mauvais souvenirs le 14 octobre. Le baromètre "La Libre"/RTBF indique en effet une belle remontée des rouges à Charleroi. De toute évidence, la désignation de Paul Magnette comme chef de file des socialistes a rendu des couleurs au PS local. Ce dernier glanerait 45,4 % des voix, ce qui lui vaudrait 27 sièges sur un total de 51. Soit 4 de plus qu’en 2006. Il conforterait évidemment sa place de premier parti dans la capitale du Pays noir. Mais il ferait bien mieux que cela : il retrouverait la majorité absolue. Une majorité qui ne serait pas aussi confortable qu’en 2000 (30 sièges), mais qui lui assurerait de garder la main sur la gestion de la ville.

A la limite, le PS pourrait diriger seul Charleroi - mais sa majorité est quand même très juste. Son chef de file a cependant déjà annoncé qu’il élargirait la majorité à un autre parti et ce, quel que soit le résultat des élections.

Qui sera l’heureux élu ? Cela dépendra du critère retenu. Si le PS devait décider de choisir le second parti de la ville, il opterait pour le MR qui totalise 13 sièges dans le baromètre. Par contre s’il devait privilégier un parti qui se maintient - à défaut de progresser -, il ne pourra porter son choix que sur le CDH. Quant à Ecolo, il n’est pas à la fête : après son ressac de 2006, il reculerait à nouveau (- 1 siège).

Seule satisfaction pour les verts, ils ne seraient plus dépassés par l’extrême droite. En 2006, le FN avait profité du climat délétère des affaires. Depuis, il a volé en éclat et s’est transformé en une multitude de petites listes se livrant une concurrence aussi féroce que stérile.

V.R.

14:16 Publié dans Hainaut, Sondages | Tags : sondages, charleroi, ps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.