Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/09/2012

Ostende: L'Empereur veut toujours séduire la Reine des plages

ostende,vande lanotte,sp.a,communales

En Flandre, quand on évoque Ostende, tout le monde pense Vande Lanotte. Et inversement. Surtout depuis la publication par deux journalistes de la VRT de "De Keizer van Oostende" (l'Empereur d'Ostende, ndlr), un livre mettant à nu les pratiques du ministre de l'Economie dans son bastion électoral.

L'enjeu du prochain scrutin dans la cité balnéaire peut dès lors se résumer à une question: le sp.a de Vande Lanotte y conservera-t-il sa suprématie malgré les remous provoqués par la publication de cet ouvrage polémique?


En 2006, les socialistes flamands emmenés par l'intéressé avaient clairement remporté les communales, recueillant pas moins de 45,67% des voix, un résultat lui garantissant la majorité en sièges.

Malgré ce succès, le bourgmestre sp.a Jean Vandecasteele avait à nouveau ouvert sa majorité au cartel CD&V/N-VA ainsi qu'à l'Open Vld en leur offrant chacun un des huit échevinats. Il poursuivait ainsi une pratique entamée il y a plusieurs années déjà.

Mais six ans plus tard, le paysage politique ostendais a quelque peu changé. La N-VA ne s'y présente plus en tandem avec les chrétiens démocrates, mais seule. Et son résultat sera particulièrement suivi.

Même s'il s'agissait d'un tout autre enjeu, lors des élections fédérales de 2010, la N-VA avait récolté plus de 23% des suffrages dans le canton d'Ostende, contre un peu moins de 20% pour le sp.a.

Depuis cette performance, les nationalistes flamands d'Ostende ont toutefois perdu leur n°2, si bien que la N-VA n'y présente aucune figure pour jouer d'égal à égale avec Johan Vande Lanotte ou John Crombez pour le sp.a, Wouter De Vriendt pour Groen ou Bart Tommelein pour l'Open Vld.

Ce dernier, qui siège dans la majorité sortante, a déjà fait savoir qu'il ne souhaitait pas poursuivre la coalition actuelle sous cette forme. Partenaire numériquement le plus petit de la majorité, les libéraux n'ont en effet pas vraiment pu imprimer leur marque ces six dernières années.

Ce désir de changement a également été formulé à gauche. Johan Vande Lanotte, qui pousse la liste sp.a, a confié il y a peu qu'il avait approché Groen pour se présenter ensemble devant l'électeur.

La tête de liste Groen, Wouter De Vriendt, avait alors poliment refusé ce "stratego politique", mais sans exclure une coalition progressiste après le 14 octobre...

Dernière inconnue: où iront les 12,6% des voix récoltés en 2006 par Jean-Marie Dedecker et sa liste LDD, aujourd'hui disparue.

Depuis le départ de l'ensemble (! ) de la section LDD d'Ostende vers l'Open Vld, ainsi que quelques problèmes personnels, l'ancien coach de judo a préféré quitter la Reine des plages pour sa voisine de Middelkerke, où il espère enlever rien de moins que l'écharpe maïorale...

Belga

Les commentaires sont fermés.