Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/09/2012

Bruxelles: quel avenir politique pour Charles Picqué ?

pict_443047.jpgLe ministre-président bruxellois Charles Picqué a répété ce lundi 3 septembre qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat à la tête de la Région bruxelloise en 2014.

Invité de la nouvelle émission "L'interview" de la chaîne de télévision régionale Télé-Bruxelles, il n'a pas écarté la possibilité qu'il cède son mandat avant les prochaines élections régionales. "Il est clair que je finirai ma carrière politique à Saint-Gilles (ndlr: commune bruxelloise dont il est le bourgmestre empêché et où il brigue un nouveau mandat), a-t-il dit.


Charles Picqué n'exclut pas de quitter la Région avant le terme de son mandat actuel, mais pas si des dossiers d'envergure ne sont pas "tout fait réglés", tels que la réponse à apporter au boum démographique dans le domaine de l'enseignement ou la digestion de la réforme de l'Etat en cours.

Le ministre-président bruxellois a par ailleurs donné le ton de la déclaration de rentrée de son gouvernement devant le parlement en octobre prochain: l'emploi des jeunes.

"Il faut une vraie révolution par rapport au chômage des jeunes à Bruxelles", a-t-il dit. A ses yeux cela passera par une collaboration du fédéral, pas tant sur le plan financier que sur celui des règles à adapter.

Belga

Commentaires

Charles Picqué n'exclut pas de quitter la Région avant le terme de son mandat actuel, mais pas si des dossiers d'envergure ne sont pas "tout fait réglés".

Mais, Monsieur le Ministre-Président, ne croyez-vous pas que signer le pacte constitutionnel de la FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES par vous-même et le Ministre-Président de la Wallonie Rudy Demotte devient LA PRIORITE, avant que la N-VA ne bloque les institutions Bruxelloises, sinon Fédérales ? Et ce, en acceptant le rattachement des communes à facilités qui le souhaite, dont Rhodes Saint Genèse et Linkebeek ?

Ou bien, pour vous, vous estimez que la posture régionaliste Wallonne de Marcourt et consorts démontre que le PS Wallon est résigné à s'éloigner de Bruxelles pour se replier sur elle-même ?

En attendant, M. Demotte sort le plan Horizon 2020, et à Bruxelles, c'est la fuite en avant dans les plans d'urgence (bâtiments scolaires, boom démographique, dualisation des quartiers, chômage...). Mais vous cherchez la porte de vestiaire pour quitter l'estrade en catimini. Vraiment dommage, quand on regarde en arrière depuis votre livre de 1989 : le Défi Bruxellois. Il n'a pas été relevé !

Écrit par : ObservateurBxl Brabançon | 06/09/2012

Les commentaires sont fermés.