Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/08/2012

Chapelle-lez-Herlaimont: Moriau ne sera pas tête de liste

art_201108.gifA Chapelle-lez-Herlaimont, Patrick Moriau, ne sera pas tête de liste lors des prochaines élections communales, le 14 octobre. Quelque jours avant les vacances, on lui a diagnostiqué une tumeur maligne. L'homme fort de chapelle a décidé de se retirer de la course au mayorat.


“Les organes vitaux ne sont pas atteints, mais la tumeur explose. Je suis fatigué”, confie le Tchat, actuellement en convalescence. La voix du ténor socialiste chapellois est légèrement tremblante. Il vient de subir une chimiothérapie. “Je viens d'arriver au Touquet où je me repose”, souligne-t-il encore. “En accord avec les instances du parti, que j'ai prévenues mardi, je dois mener un autre combat. Un combat pour ma vie.”

Le PS doit maintenant décider qui sera son successeur à l'hôtel de ville. Sera-ce l'échevin des Affaires économiques, Karl De Vos ou l'actuel président du CPAS, Mourad Sahli ? L'échevin de l'Enseignement, Alain Jacobéus, est également pressenti. La décision devrait intervenir dans les jours prochains. Un obstacle de plus dans la cité des Tchats qui devra lutter contre l'alliance CDH/MR (groupe Ensemble) et l'arrivée d'Ecolo dans le paysage politique communal.

Le Parti Socialiste subit quelques coups durs ces dernières semaines, avec les décès successifs de Michel Daerden et de Guy Spitaels. Patrick Moriau a déjà été victime d'ennuis de santé par le passé. Député fédéral et bourgmestre depuis 1995, le Chapellois a mené divers combats en tant que membre de la commission des Relations extérieures, membre de la commission des Affaires européennes et membre de la Commission Dutroux

Au PS, il a notamment été adjoint à la président du PS en 1992, dans l'ombre de Philippe Busquin. Président de la Fédération socialiste de Charleroi depuis 1994, il y préside également aux relations internationales. Le combat qu'il mène est aujourd'hui d'une autre dimension.

Fabrizio Schiavetto

Les commentaires sont fermés.