Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/08/2012

Grez-Doiceau: Ecolo fustige Clabots et sa liste

pict_439175.jpgDans une lettre ouverte, Ecolo Grez-Doiceau déplore un certain nombre d’incidents, ces dernières semaines, qui constituent à son avis une menace pour l’équité des élections communales d’octobre 2012, voir une transgression des règles formelles : "A moins de septante jours avant les élections, nous appelons tous les groupes politiques de la commune à s’engager résolument dans une campagne digne, respectueuse de la loi et de l’éthique politique, qualitative et visant l’intérêt public."


Les Verts (partenaires actuels dans la majorité) visent à chaque fois le bourgmestre Alain Clabots et sa liste pour les prochaines communales.

"Le 26 avril, M. Clabots a envoyé un courriel annonçant la création d’une liste Avec Vous - La Liste du Bourgmestre , à une liste (cachée) de citoyens, sans avoir obtenu leur accord préalable à l’envoi de ce message ( opting in , cf. la loi sur la protection de la vie privée) et, surtout, à partir de l’adresse : Alain Clabots - Bourgmestre, constate le groupe Ecolo. Autrement dit : outre le non-respect de la loi sur la protection de la vie privée, M. Clabots a fait une utilisation inappropriée de titre et de ressources du domaine public à des fins électorales privées."

Ce même groupe a choisi comme nom de domaine pour son site électoral : www.grezdoiceau.be. "Ce choix constitue, à notre avis, une confiscation d’autorité, contre laquelle la commune devrait introduire une plainte."

Ecolo déplore aussi l’organisation récente d’un tournoi de tennis : "Nous observons que la candidature aux élections communales de son organisateur, était connue plusieurs semaines avant le tournoi; l’évènement - strictement privé - a bénéficié naturellement d’un soutien promotionnel en première page du site de la commune (le ministre des Sports de la CFWB, y ajoutera une couche en monnaies sonnantes et trébuchantes)."

Enfin, selon les Verts, la cinquième édition de G-Move pose problème d’un point de vue confusion des rôles, engagement de ressources publiques et, dès lors, équité des élections communales : "Le président est, lui aussi, candidat aux communales depuis des mois tout comme l’échevin de la Jeunesse et des Sports, membre fondateur de l’ASBL. Les partenariats entre la Commune et Espace Jeunes et G-Move, a priori intéressants, prennent une autre tournure, dans le contexte de ce qui précède. Et enfin, la préposée à la communication de la Commune de Grez-Doiceau, assure aussi la fonction de contact presse de G-Move." Lors du dernier conseil communal, l’opposition libérale, par la voix de Sybille de Coster-Bauchau avait, elle aussi, dénoncé certaines pratiques troublantes dont l’utilisation de photos identiques entre le bulletin communal et un tract électoral.

Par ailleurs, faut-il y voir un lien mais de nouvelles manifestations populaires nécessitant des deniers publics ont été planifiées comme le Beau vélo de RAVeL ou prochainement le Forestival.

Pour le bourgmestre Alain Clabots, il n’y a pas grand-chose à dire : "Ce que l’on a fait avec la liste est dans l’ordre des choses. Pour les e-mails, on a ramassé entre les candidats les adresses des uns et des autres. Pour le nom de domaine www.grez-doiceau.be, il n’est pas bloqué à ce que je sache donc accessible à qui le voulait. Au sujet du tennis, Christophe Rochus est directeur sportif et non organisateur et était donc à l’arrière-plan. Enfin, la G-Move existe depuis cinq ans avec à chaque fois un partenariat avec la commune et l’espace jeunes. Bref, de grands remous pour pas grand-chose !"

Sau. L.

Les commentaires sont fermés.