Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/07/2012

Chaumont-Gistoux: Ecolo veut aller plus loin

chaumont-gistoux,ecolo,louetteVingt-et-un candidats : tout le monde est là. La liste Ecolo qui se présentera aux élections communales à Chaumont-Gistoux est désormais complète et publique.

On y retrouve, en première place, l’actuel échevin Luc Mertens. Sa coreligionnaire du collège, Anne-Marie Louette, se trouvera, elle, en troisième place. Entre les deux ? Pajka Vander Vorst-Schmidt, vice-présidente de l’ALE, qui prévient être prête à assumer un éventuel mandat exécutif.


Parmi le reste du groupe, dix néophytes découvriront les joies d’une élection de l’intérieur. Soit un renouvellement quasi de moitié par rapport à 2006. “Le choix des candidats a été réalisé sur base de critères très précis, explique Jean-Pierre Lacroix, le secrétaire de la locale Ecolo de Chaumont-Gistoux. Notamment l’honnêteté intellectuelle.” Plus concrètement, quiconque se trouve sur la liste assumera un siège éventuel. Seule éventuelle demi-exception : Françoise-Florence Michel, en lice aux scrutins communal et provincial. “Si je suis réélue à la Province et que je m’y sens utile, j’y resterai et ne cumulerai pas”, prévient-elle.

Les noms connus , il reste maintenant à composer un programme. L’opération est déjà en cours et devrait déboucher sur un document en septembre. Cinq grands thèmes sont néanmoins déjà établis : la gestion des finances, le lien social, le logement, la mobilité et la transition écologique en matière de santé, environnement, alimentation et agriculture.

Sans oublier le bilan de la législature écoulée que les Verts ont établi en coalition avec le groupe ARC (qui vise aujourd’hui la majorité absolue). “En 2006, nous avions pointé trois priorités incontournables, rappelle Luc Mertens. Ces trois objectifs ont été atteints, qu’il s’agisse de la maîtrise des finances, de la mise en place d’une politique sociale qui colle avec les attentes et besoins des habitants ou encore la gestion non-anarchique du territoire grâce à des outils d’orientation et réglementaires.”

L’objectif d’Ecolo , qui compte pour le moment trois élus ? “J’avais parlé de cinq sièges mais, objectivement, nous pouvons en espérer quatre, note Luc Mertens. Nous les avions d’ailleurs ratés de très peu il y a six ans.”

G. H.

Les commentaires sont fermés.