Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2012

Wezembeek-Oppem: Défection au CDH

pict_434306.gif

Le décret inscriptions n’aura finalement pas été digéré par Eléonore de Bergeyck, échevine CDH de Wezembeek-Oppem, commune à facilités de la périphérie bruxelloise. Elle vient de claquer la porte du parti. Rappel, il y a quelques semaines, une série d’élus humanistes de la périphérie avaient manifesté leur inquiétude quant aux conséquences du décret pour les enfants de leurs communes qui ne disposent pas sur leur territoire d’écoles secondaires francophones. Ils allaient jusqu’à réclamer l’abrogation du décret. Compte tenu des critères géographiques de la formule, ces enfants étaient discriminés négativement s’ils souhaitaient profiter de l’enseignement francophone bruxellois, selon eux.


Des arguments balayés à l’époque par Marie-Dominique Simonet, ministre CDH de l’Enseignement. Les élus inquiets avaient été invités à entendre les arguments selon lesquels le décret ne désavantageait pas forcément ces enfants. Les mandataires avaient, dans la foulée, signé un communiqué de presse affirmant qu’ils étaient rassurés.

Hier, lalibre.be publiait l’interview d’Eléonore de Bergeyck, officialisant son départ du CDH. "Le CDH actuel n’est plus ce qu’il prétend être, affirme-t-elle. Il n’est plus au centre, il a viré à gauche. Il se prétend démocratique mais ne tolère pas la moindre discussion en son sein. Bref, il n’a plus d’humaniste que le nom". Hier toujours, le président du CDH Benoît Lutgen réagissait via sa porte-parole. Il juge ces propos excessifs et lui souhaite bonne chance pour ses projets futurs. Au sein du parti, on regrette cette défection au vu du dynamisme de cette mandataire, militante de longue date.

M. Co.

Les commentaires sont fermés.