Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2012

Perwez: Deux contre deux

perwez, antoine,

"Mon plus grand regret, c’est de ne pas pouvoir avoir eu une liste à 180 degrés. Pour un projet de la nature de l’école secondaire, par exemple, cela nécessite une vaste alliance"

Quatre listes au conseil communal, deux au scrutin d’octobre. A Perwez, il y a eu des regroupements, en fin de législature. Le PS, jusque-là dans l’opposition, figure en effet sur la liste emmenée par le bourgmestre empêché André Antoine, tandis que le MR et Ecolo, forment un cartel baptisé "Ensemble", où ils accueillent également parmi les indépendants deux membres du mouvement citoyen Ruralité Nouvelle Perwez, créé " pour lutter de manière constructive et structurelle contre l’urbanisation de notre commune rurale et réfléchir à son développement social et économique" .


Le DRC, avec à sa tête André Antoine, qui avait récolté 1 382 suffrages lors du scrutin de 2006, détient actuellement la majorité absolue avec 11 des 17 sièges du conseil. La liste n’avait obtenu "que" 48,48 % des suffrages en 2006. Pour 2012, il peut sans doute espérer un peu plus, et renforcer sa majorité absolue. Car la nouvelle a été officialisée il y a plusieurs mois : les groupes DRC et PS, mené par le conseiller Jean-Marc Aldric, arguant de nombreuses convergences, formeront la liste DRCPluS. Le PS avait obtenu 3 sièges en 2006.

André Antoine, le meneur de la liste rouge-orange (qui accueille aussi des indépendants), aurait bien ouvert la future liste aux autres forces politiques, pour former "une Sainte Alliance" " Mon plus grand regret, c’est de ne pas pouvoir avoir eu une liste à 180 degrés. Pour un projet de la nature de l’école secondaire, par exemple, cela nécessite une vaste alliance", affirme le ministre . "Ensemble" précise de son côté que la liste soutient le projet. " Une école secondaire serait un atout pour Perwez. Notre conseiller Christian Dailliet avait déjà lancé l’idée au conseil communal il y a pas mal de temps." "Je ne suis pas sûr non plus que cette alliance MR-Ecolo suffise à garantir les bons projets, ajoute André Antoine, à qui le cartel "Ensemble" ne fait pas peur . Je suis davantage confiant qu’il y a quelques mois. Dans notre liste, il y a beaucoup de renouveau. Et je sais aussi qu’il y a eu des désistements, sur l’autre liste. L’un ou l’autre se retrouve sur la mienne !" Les échevins Lardinoit et Lempereur arrêtent, eux, leur carrière politique.

Pour Véronique Bidoul, tête de liste "Ensemble", il n’était pas question de se retrouver sur une liste avec le bourgmestre. "C’est une question de façon de voir Perwez qui ne correspond pas à notre conviction. Avec notre cartel, l’idée n’était pas de prendre une revanche. C’était une convergence d’idées. Mon optique n’est pas de faire de la politique ‘contre’ quelqu’un, mais pour un programme. On propose une alternative" , affirme la conseillère libérale. En 2006, le MR avait obtenu quatre sièges et Ecolo, un seul, occupé par Christian Durie qui figure en deuxième place de la liste "Ensemble".

So. De.

Les commentaires sont fermés.