Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/07/2012

La Wallonie plus stable et plus locale que la Flandre

pict_434052.jpg

Le paysage politique communal est plus stable en Wallonie qu'en Flandre, mais aussi beaucoup plus local, avec un plus grand nombre de listes de coalition ne reprenant pas l'identité d'un parti national, selon une étude universitaire publiée récemment. Sur base d'interviews de personnes concernées dans dix communes flamandes et dix wallonnes, des chercheurs de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), Fanny Wille et Kris Deschouwer, ont constaté cette stabilité plus forte du paysage politique communal en Wallonie.


Il y est en outre plus local qu'en Flandre, beaucoup plus de sections de partis ne faisant pas appel au nom d'un parti national et unissant leurs forces sur des listes communes.

La Wallonie compte davantage de petits villages où il n'y a que peu de sièges à répartir et où le seuil à atteindre pour être élu est relativement élevé. Les listes de cartel y constituent dès lors une bonne "méthode" pour participer au pouvoir.

Dans les grandes villes du pays, la politique nationale joue un rôle plus déterminant, de par la présence de personnalités politiques plus connues et des quartiers généraux des partis nationaux, en mesure de mieux garder la main, ajoute l'étude.

La formation de coalitions communales implique des acteurs qui s'efforcent avant tout de conduire ou de maintenir leur parti au pouvoir.

Dès lors, les oppositions idéologiques vont jouer un rôle limité en la matière. Il s'agit, en fait, d'être plus rapide et vigilant que les autres et de faire à temps les bons choix.

Aussi, dans de nombreuses communes, un préaccord sera déjà conclu bien avant les élections, prévoyant la répartition des mandats. Mais il arrive bien souvent que des partis pourtant d'horizons fort différents se rejoignent sur une seule liste. Les relations personnelles jouent alors de toute leur importance, même si les partis nationaux s'emploient à imposer des "modèles" de coalitions locales.

"A propos d'Hommes et de pouvoir. La formation des coalitions au sein des communes belges", de Fanny Wille et Kris Deschouwer, publié chez ASP (www.aspeditions.be), comprend 194 pages et est proposé au prix de 24,95 euros. L'ouvrage est également disponible en néerlandais.

Belga

Les commentaires sont fermés.