Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/07/2012

Orp-Jauche: L’Olivier sera-t-il à nouveau planté ?

Hugues-Ghenne.jpg

C’est un Olivier, avec Hugues Ghenne à son sommet, qui est actuellement planté à Orp-Jauche. Restera-t-il enraciné 6 ans de plus ? Ce qui est sûr c’est que socialistes (9 sièges sur 19) et Ecolo (2), sont prêts à repartir ensemble. Moyennant, demande Ecolo, la diffusion publique de l’accord un mois au plus tard avant les élections. Ce à quoi semble prêt le PS. Et le CDH (1 siège), rebaptisé "Ensemble" ? Pas question pour lui, semble-t-il, de signer un accord avant les élections, du moins public. Cela pourrait lui coûter des voix sur sa droite Mais les affinités ne semblent pas remises en question. Le choix des humanistes ne semble pas troubler les deux autres partenaires C’est que la majorité pourrait être formée rien qu’entre PS et Ecolo. Rien n’empêche de s’ouvrir ensuite à Ensemble Mais pas aux libéraux (7 sièges) Ou plutôt à Jean Pirsoul.


S’il n’a rien contre le MR, Hugues Ghenne exclut de retravailler avec l’ancien maïeur, avec qui il a déjà formé une majorité, et qu’il considère comme autocrate et conservateur. Le bourgmestre sera à la tête d’une liste d’ouverture, dont on ne connaît pas encore le nom. On se souvient que faute d’avoir rétrocédé une partie de son salaire de maïeur au parti, Hugues Ghenne a été interdit d’utilisation du sigle PS par la fédération. Ce qui n’a pas vraiment l’air de le déranger. Au contraire. C’est "plus porteur au niveau local" et permet de réaliser "une liste de large union, de rassemblement", avec des personnalités libérales ou humaniste (Delvigne, Didier Houart).

Ensemble, qui a choisi comme tête de liste le nouveau venu en politique Philippe Cartilier, et non l’échevine sortante Josette Houart qui ne sera donc pas sur la liste, dit ne pas avoir d’exclusive, tout comme le MR, où la tête de liste n’est pas encore choisie. Mais de toute façon, Jean Pirsoul figurera sur la liste, en tant que candidat bourgmestre. L’idée : frapper un grand coup pour décrocher la majorité absolue. Une nouvelle personnalité connue à Orp et susceptible de faire de nombreuses voix pourrait occuper la première place, mais la section est toujours à la recherche de cette personne.

Jean Pirsoul dit ne pas avoir de problèmes à retravailer avec le PS, ce qui ne l’empêche pas d’attaquer : "Que connaissent les gens d’Orp-Jauche ? Un bourgmestre en guerre avec André Flahaut, la seule secrétaire communale du Brabant wallon à bénéficier d’une voiture de fonction (voir LLB 30/5)" "La gestion du personnel pose problème. Le service urbanisme a connu quatre titulaires en 6 ans. Les nominations partisanes, comme à une époque que l’on croyait révolue, et qui engagent la commune pour le très long terme, ne sont pas acceptables. Qu’en pense par exemple celui qui, arrivé premier à l’examen, n’est pas retenu ?" L’échevin Pierre Sondag réfute : "tout d’abord au service urbanisme, les personnes sont parties d’elles-mêmes, c’est la vie normale d’une "entreprise". Et pour les nominations, on essaie de faire les choses le plus objectivement possible. Nous faisons justement appel à un jury extérieur (des membres des services d’autres communes, un psychologue ), qui nous présentent les personnes qu’il retient, après examens écrits et oraux. En outre, lors d’un concours, on doit prendre le premier, lors d’un examen, comme c’est le cas ici, on vérifie les qualités requises pour les fonctions, et on choisi parmi les personnes qui ont réussi. C’est une décision du collège. Lorsque nous n’avons pas pris le premier, c’était en raison des commentaires du psychologue. Pour les engagements d’enseignants, on a aussi objectiver les choses. Contrairement à ce qui a été fait, avant, sous l’ancien maïeur !"

Par ailleurs, le FDF compte bien présenter une liste, mais elle comportera probablement peu de candidats. La tête de liste sera Jean-Pierre Lantreibecq, un nouveau venu à Orp, novice en politique. Mais il s’estimait "incapable" de répondre à nos cinq questions. Et la NWA (Nouvelle Wallonie alternative) émanation de l’extrême droite, "successeur folklorique de l’ex-FN "réunifié ", comme le qualifie Résistance, l’observatoire belge de l’extrême droite, pourrait aussi être présente.

So. De.

Les commentaires sont fermés.