Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/07/2012

Grez-Doiceau: Rapprochements douteux entre Antoine et Rochus ?

pict_432789.gif

Ce samedi débutera le tournoi de tennis "challenger" de Grez-Doiceau, organisé par Christophe Rochus. Comme d'autres évènements sportifs, ce tournoi a bénéficié de subsides (dans ce cas-ci 25.000€), de la part du ministre des Sports, pour sa mise en place. Jusque-là, rien d'exceptionnel. Si ce n'est que l'ex-joueur professionnel est aujourd'hui un politicien engagé sur les listes cdH de cette commune du Brabant wallon. André Antoine est lui aussi un élu cdH de la jeune province (Perwez).

Il n'en fallait pas plus - à quelques mois des élections communales - pour faire grincer des dents du côté de l'opposition. Sybille de Coster-Bauchau (MR), députée à la Région wallonne et à la Communauté française, estime "qu'il y a au minimum confusion entre intérêts privés et publics et que le ministre aurait dû être plus 'prudent' en cette période de campagne électorale. De plus, en avril dernier, André Antoine annonçait au Parlement qu’il n’y avait plus d’argent pour rénover les centres Adeps. Et voilà qu'il parvient aujourd’hui à dégager 25.000€ pour une initiative privée".

Sybille de Coster-Bauchau (MR) avait pourtant félicité Antoine

Pour André Antoine, contacté par nos confrères de L'Avenir, l'attaque serait électoraliste. "Ce n’est pas correct, il est logique d'accorder un subside pour un tournoi qui réunira des joueurs classés entre la 50e et la 150e place mondiale : Olivier Rochus, Goffin et Darcis y seront. Et le budget du tournoi avoisine les 205 000 €, ce qui veut dire que 90 % du financement vient du privé." Le ministre rappelle également que les enveloppes destinées à la rénovation du centres Adeps sont différentes de celles destinées aux nombreuses compétitions subventionnées. En d'autres termes, l'élue MR comparerait des pommes et des poires.

A LaLibre.be, Sybille de Coster-Bauchau admet qu'elle avait pourtant félicité en personne André Antoine "pour son intérêt pour le sport à Grez-Doiceau" suite à l'octroi de ce subside il y a quelques mois. Mais voilà, "c'était avant de savoir que Rochus serait sur la liste cdH à Grez-Doiceau". Ce ne serait donc que récemment que l'élue a "fait le lien et estimé qu'une confusion des intérêts privés et publics était possible dans ce dossier. Je n'accuse pas le ministre, je pose des questions sur les critères mis en avant pour l'obtention de subsides, car cela me semble imprudent de sa part..."

Alors, réel confusion des intérêts ? Simple imprudence ? Ou manœuvre électoraliste de la part du MR local ? Une certitude, la campagne électorale est lancée Grez-Doiceau !

N. Ch. et DdM

Les commentaires sont fermés.