Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/07/2012

Antoing: L’Union Citoyenne est lancée

art_196039.jpgIls l’avaient annoncé, ils l’ont fait. Grégory Courtois et Sabine Mahieu, écartés de la liste socialiste pour les prochaines communales, ont créé leur propre formation politique. Rejoints dans leur démarche par les conseillers communaux Daniel Corfec (PS) et Samuel Vincent (AC), ils ont présenté les 14 visages déjà connus de leur liste, baptisée Union Citoyenne d’Antoing.

Cinq places restent encore à pourvoir. Emmenée par Grégory Courtois et poussée par Sabine Mahieu, la fille de l’ancien bourgmestre d’Antoing, cette liste prône le changement, la cohérence et le dynamisme.


Les candidats ne veulent pas employer le terme dissidente pour la qualifier, ils préfèrent utiliser la formulation liste parallèle.

” Nous avons décidé fin avril de siéger comme conseillers indépendants mais nous restons profondément socialistes”, précisent Grégory Courtois et Daniel Corfec.

”Nous ne pouvions plus travailler dans un climat de confiance avec les membres du PS antoinien et c’est pour cette raison que nous avons choisi de créer cette nouvelle formation, qui rassemble les déçus du PS, les partisans du FDF et l’Alliance Citoyenne.”

Huit des 14 candidats qui défendront les couleurs de l’Union Citoyenne d’Antoing feront leurs premiers pas en politique lors de cette campagne. Ils pourront compter sur l’expérience des anciens comme Samuel Vincent.

Ce dernier reste donc bel et bien actif au sein de la vie politique antoinienne, contrairement à ce qu’il avait laissé sous-entendre voici quelques semaines.

Par contre, Carine Bocquet, qui devait figurer en quatrième position sur cette nouvelle liste, a créé la surprise générale en annonçant, le 28 juin, lors de son installation comme conseillère communale qu’elle ne siégerait pas comme conseillère AC aux côtés de Samuel Vincent mais plutôt comme indépendante. Et qu’elle préparait depuis trois ans sa propre liste pour les communales.

” Elle nous a déçus parce qu’elle ne nous avait pas prévenus et semblait motivée pour siéger à nos côtés”, regrette Grégory Courtois.

Voici les premiers noms : 1. Grégory Courtois, 2. Natacha Duroisin, 3. Samuel Vincent, 4. Monique Clément, 5.Daniel Corfec, 6. Marie-Lise Réal, 7. Bernard Robette, 8. Nanthilde Jardez, 9. Cédric Marlier, 10. Mercedes Clamot, 16. Christiane Delcroix-Midavaine, 17. Geoffrey Louette, 18. Michel Vico, 19. Sabine Mahieu. Cinq places restent encore à attribuer.

S. De.

Les commentaires sont fermés.