Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2012

Rhode-Saint-Genèse: Mme Van Rompuy veut le respect

pict_429766.jpg

Pour un coup politique, c’en est un joli mais l’électeur appréciera : comme on a déjà eu l’occasion de l’annoncer, c’est l’épouse du président du Conseil européen, Geertrui Van Rompuy-Windels qui conduira la liste flamande aux communales à Rhode-Saint-Genèse.

L’épouse d’Herman Van Rompuy est loin d’être une néophyte : au cours des six dernières années, elle avait siégé au CPAS comme elle le fit déjà entre 1994 et 2000, mais elle a également été conseillère communale entre les deux !


Sous la bannière de "Respect" (qu’on lira en néerlandais mais aussi en français et en anglais) la First Lady européenne, bien évidemment CD&V, entraînera dans son sillage des candidats de la SP.A, de l’Open VLD et de la N-VA mais aussi des "candidats indépendants et multiculturels" car "il est plus que temps de mettre une nouvelle dynamique en œuvre à Rhode".

Il s’en est fallu de peu qu’elle accueille aussi l’ancien échevin francophone Jean-Marie Rutsaert (CDH) dans ses rangs, mais il a dû décliner pour des raisons de santé. La liste sera non seulement européenne (avec notamment une candidate d’origine italienne) mais même intercontinentale puisqu’elle comptera aussi dans ses rangs des candidats originaires du Congo et du Rwanda. Sauf surprise de dernière minute, il n’y aura face à "Respect" que la traditionnelle liste d’union francophone, mais Geertrui Van Rompuy ne définit certainement pas son combat comme anti-francophone. D’autant plus que même les candidats N-VA se focaliseront sur la gestion communale. Avec une capacité électorale qui a fait perdre à 400 voix près un second poste d’échevin flamand en 2006, la tête de liste pense que celui-ci tombera dans son escarcelle le 14 octobre.

Un second échevin ne sera certainement pas un luxe car "il y a un réel besoin à Rhode d’en revenir à une vraie politique de gestion communale". "Un très grand nombre de nos concitoyens dont les familles sont métissées sur le plan linguistique et qui s’expriment aussi dans un néerlandais parfait en ont plus que marre d’une gestion communale braquée sur le communautaire. Rhode est une commune fantastique mais à cause du linguistique, la gestion s’enraie trop souvent et laisse les habitants sur leur faim. Il est temps d’en revenir aux vraies préoccupations des citoyens".

"Respect" plaide ainsi pour la création d’un centre plus attrayant et se battra pour la mise en place de commissions et d’organes consultatifs qui permettront de recevoir des aides publiques, européennes comme flamandes au bénéfice de toute la population. Sans oublier de réelles attentes sur le plan économique et sur celui de la sécurité.

Un programme concret "loin des luttes picrocholines autour des convocations électorales" mais qui ne sera pas dirigé contre les francophones bien que Geertrui van Rompuy sache pertinemment bien que la francisation se poursuit.

Un site www.respect1640.be multilingue sera bientôt opérationnel.

Christian Laporte

Les commentaires sont fermés.