Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2012

Province de Hainaut: Les listes du poil à gratter vert

provinciales,charleroi,ecolo,province,thuin,fontaine-l'évêque,châtelet“Continuer à se mêler de leurs oignons ”, disent-ils, parlant de la gestion de la province de Hainaut. C’est ainsi qu’Écolo a présenté ses listes pour les élections provinciales du mois d’octobre dans les districts de Charleroi, Thuin, Fontaine-l’Évêque et Châtelet, avec ce qui fera l’essentiel des objectifs des Verts.

Il s’agira globalement, disent-ils, de se positionner “dans une institution poussiéreuse et sclérosée”, et d’y tenir un rôle de garde-fou, en veillant à améliorer ce que doit être la province, en Hainaut, niveau intermédiaire entre commune et Région.


Christian Aertsens, pour Thuin; Philippe Cornet, pour Charleroi; Julie Crucke, pour Fontaine-l’Évêque; et Marie-Christine Ruggin, pour Châtelet, ont défini l’essentiel de programmes qui répondent, avancent-ils, aux attentes des habitants de la province : pour l’enseignement, répondre au constat du taux d’occupation trop bas de la fréquentation des institutions provinciales, et répondre au rôle moteur de la concertation entre développement et formation.

Côté environnement, prévoir un fonds d’épargne éthique et devenir un exemple en matière de gestion environnementale; faire face, pour ce qui regarde la solidarité aux principes du développement durable, alors que s’annonce le papy boom, au travers d’une analyse globale des besoins sociaux permettant de soutenir les politiques de solidarité; enfin, vivifier la démocratie et améliorer la gouvernance, face aux dérapages qu’Écolo a dénoncés dans la gestion et l’ouverture démocratique que requiert la gestion de la province.

Enfin, comme l’a dit le secrétaire politique, Christophe Clersy, il s’agit aussi de définir un projet de territoire Charleroi-Sud Hainaut, par le biais d’un document à mettre en œuvre avec les acteurs de développement de ce territoire. Voilà pour les ambitions.

Quant aux chiffres, Écolo dispose actuellement de six élus provinciaux, soit quatre de Charleroi, un de Tournai et un de Soignies. Le conseil provincial sera restreint, mais Écolo compte encore sur quatre élus, dans la prochaine assemblée.

P.MK.

Les commentaires sont fermés.