Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/06/2012

Charleroi: Précampagne ambitieuse pour le CDH

charleroi,cdh, tanzilli, salvi

L’avenir politique appartient aux partis qui se lancent tôt. À Charleroi, le CDH est le premier à avoir attaqué la campagne. Et quelle campagne : affiche de 20 m2, camion d’affichage mobile, rencontres de proximité, website interactif d’identité locale… Jamais une telle artillerie n’avait été mobilisée par le CDH.

“C’est une volonté de notre président national, Benoît Lutgen”, explique Antoine Tanzilli, échevin sortant qui occupera la 2e position sur la liste communale derrière Véronique Salvi et la 1re aux provinciales.


Comme à Liège et à Namur où les humanistes sont dans la majorité communale, “nous mettons le paquet à Charleroi pour aller à la rencontre des gens. À trois semaines du scrutin, ce sera la cacophonie des messages politiques”, poursuit-il. “Nous voulons prendre le temps de construire notre programme avec les citoyens (il sera finalisé en septembre) et nous pensons que le plus tôt est le mieux pour avoir leur écoute et nouer le dialogue. L’objectif, c’est de faire pièce au retour d’une majorité absolue PS à Charleroi”, insiste le candidat, “mais aussi de placer le débat sur un autre terrain que celui du seul enjeu médiatisé Magnette doit-il ou non devenir bourgmestre de Charleroi ?”

Après un affichage axé sur les valeurs humanistes, le parti est passé à la déclinaison locale de sa campagne. Pour porter le message : des portraits grands format de ses deux têtes de liste (une quinzaine de 20 m2 sont installés sur le territoire) qui invitent le Carolo à visiter le site www.jesuiscarolo.be pour y faire part de ses attentes, problèmes, espoirs. “Nous voulons interagir avec le citoyen pour définir la feuille de route des six prochaines années.”

Mais ce n’est pas le seul moyen : chaque jour, un camion d’affichage mobile circule dans un quartier. Après Montignies-sur-Sambre, Marcinelle et Gosselies la semaine dernière, il était à Couillet ce lundi. L’occasion d’aller frapper aux portes pour rencontrer les gens. “En dehors des jours du marché où nous sommes présents le matin, cela se fait en fin d’après midi entre 16 h 30 et 18 h 30”, dit Antoine Tanzilli. “Souvent, nos candidats et militants sont pris à partie : pour l’avenir d’un site comme le champ de tir de la Villette, l’organisation de la mobilité à Gosselies Centre,...” Dans trois semaines, les affiches géantes seront interdites. “Nous serons présents aux fenêtres avec des 4 et des 2 m2.”

D. A.

15:58 Publié dans Hainaut | Tags : charleroi, cdh, tanzilli, salvi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.