Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2012

Province du Brabant wallon: Bientôt l’heure H ?

province,provinciales,brabant,cdh

Le principal atout du CDH à la province, c’est son opposition constructive illustrée par les questions orales, les propositions des résolutions et les colloques organisés sur les thèmes de la mobilité ou de l’habitat.

“La force de proposition et le contrôle démocratique du CDH est tel que l’autre parti d’opposition a excommunié ces candidats”, indique André Antoine à l’heure de présenter les forces en présence pour le 14 octobre, samedi midi au golf de la Bawette.


Pour le district Wavre-Jodoigne-Perwez, la liste sera emmenée par Philippe Matthis, Monique Misenga et Benoît Thoreau et poussée par Marie-Céline Chenoy et Albert Dalcq. Pour le district Nivelles-Genappe, Olivier Van Ham suivi à la troisième place par Olivier Langendries emmènera la liste.

Le CDH mise sur 17 nouveaux candidats dont 10 jeunes de moins de 35 ans, 22 mandataires communaux, sept conseillers provinciaux sortants qui incarnent l’expérience.

Les ambitions ? Participer à une majorité provinciale. “À la Chambre de Commerce, on se pose encore des questions sur l’efficacité de la Province. Si en 18 ans, l’exécutif n’a pas su convaincre, il doit céder sa place.”

Après avoir visé le PS et le MR, le ministre régional vise les Verts qui ressortent de la majorité provinciale “avec des bleus au cœur, le moteur vert s’étant transformé en revers.”

Un exemple ? “Le plan de mobilité du dépité provincial Alain Trussart resté au stade d’esquisse, lance André Antoine. Bref, c’est maintenant le changement, c’est l’heure H.”

Philippe Matthis, lui, se réjouit que le jeu soit encore ouvert : “Pour 2012-18, nous sommes candidats à participer à une majorité provinciale. Il y a moyen de faire un bon score. Nous en sommes persuadés.”

Les priorités du CDH concernent le logement pour les jeunes et les aînés, les familles (accueil de la petite enfance), la valorisation de l’enseignement qualifiant et professionnel, l’économie et l’intégration sociale.

Enfin, le centre démocrate humaniste estime que la province doit venir en appui des communes et être leur relais, en achetant par exemple du matériel spécifique qui pourrait être mis à disposition des communes.

Laurence Dumonceau

Les commentaires sont fermés.