Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/06/2012

Bruxelles-Ville: Joëlle Milquet tête de liste CDH

bruxelles-ville,bruxelles,milquet,cdh,bongiornoBruxelles plus sereine". C’est le slogan de campagne de la section CDH de la ville, qui a officiellement présenté sa liste à la presse hier midi. Une liste complète, emmenée par la Vice-Première ministre et Première échevine empêchée Joëlle Milquet qui sera poussée par le restaurateur et ancien syndicaliste de la Sabena Salvatore Bongiorno et sur laquelle figurent de nombreuses nouvelles têtes.


"Bruxelles plus sereine, c’est vouloir une ville plus sûre, plus humaine, plus douce et plus innovante" a expliqué Joëlle Milquet. Pour formuler son programme, les militants CDH ont fait le tour de tous les quartiers de la ville. Leurs objectifs pour la prochaine mandature communale sont nombreux: 10 pc d’effectifs policiers opérationnels en plus, 500 places d’accueil à créer pour la petite enfance, 2.000 à 4.000 places d’écoles en plus, 600 jeunes de plus avec une formation par la Ville, 20 à 40 surfaces piétonnes en plus, 50 pc d’arbres en plus dans les rues, de 15 à 20 pc de voitures en moins, etc.

 

Les députés bruxellois et échevins sortant Bertin Mampaka et Hamza Fassi-Fihri sont deuxième et troisième sur la liste. Vient ensuite une petite nouvelle, Kathrine Jacobs (30 ans), l’actuelle porte-parole du ministre bruxellois de l’Economie Benoît Cerexhe. L’échevin de l’Urbanisme et de la Mobilité Christian Ceux est cinquième.

La liste CDH compte plusieurs candidats flamands, notamment Bianca Debaets (CD&V, 6e). En 8e place figure le "Bruxellois de l’année 2011" Didier Wauters, primé pour son combat de l’Avenue du Port, figure en 8e place.

A noter que le vice-Premier ministre CD&V Steven Vanackere ne figure pas sur la liste. Présent lors de la présentation, il a toutefois indiqué soutenir la liste de l’extérieur, "à 100 pc". Il a justifié son absence par son souci de mettre en avant Bianca Debaets et d’autres jeunes du CD&V qui ont l’ambition de siéger au conseil communal.

Grégoire Comhaire

Les commentaires sont fermés.